BFMTV

Mouvement lycéen: près de 100 lycées perturbés en Ile-de-France

Le lycée Charlemagne à Paris.

Le lycée Charlemagne à Paris. - BFM Paris

Une centaine de lycées d'Ile-de-France sont perturbés ou bloqués ce jeudi. Du côté des universités, le bâtiment historique de la Sorbonne a été fermé "par mesure de sécurité".

Alors qu'un appel à la "mobilisation générale" est lancé ce jeudi dans les lycées, une centaine d'établissements sont perturbés en Ile-de-France. Dans le détail, l'Académie de Versailles est la plus touchée par le mouvement lycéen avec 55 établissements perturbés dont 11 bloqués. Des violences urbaines aux abords de certains lycées ont été signalées. 

Dans l'Académie de Créteil, 22 lycées sont perturbés dont 3 bloqués. La situation est plus tendue du côté de Bondy où 3 personnes ont été interpellées. A Aulnay, les forces de l'ordre ont procédé à 2 interpellations. Des poubelles ont été incendiées au Blanc-Mesnil et à Bobigny et des feux de véhicules sont signalés à Villepinte où les forces de l'ordre ont fait usage de bombes lacrymogènes. 

A Paris, la situation est plus calme mais 17 établissements sont malgré tout perturbés, dont 2 bloqués (les lycées Charlemagne et Monod).

La Sorbonne fermée "par mesure de sécurité"

En parallèle, une quarantaine de jeunes ont essayé d'investir la Sorbonne en début de matinée mais en ont été empêchés. A la suite de cette tentative d'intrusion, le bâtiment historique de la Sorbonne a été fermé "par mesure de sécurité", rapporte l'AFP. 

D'autres sites universitaires sont perturbés. Après une intrusion de manifestants sur le site de Censier Paris-3, la direction de l'université a décidé de fermer préventivement depuis mardi. Le site de Tolbiac (Paris-1) est également perturbé. 

Les lycéens mobilisés à l'appel des syndicats lycéens protestent contre les réformes du bac et du lycées ainsi que contre la plateforme Parcoursup. Au niveau universitaire, les revendications portent notamment sur la hausse des frais d'inscription des étudiants étrangers.

Véronique Fèvre, Cécile Olivier avec Carole Blanchard