BFMTV

Mariage gay : l'école catholique doit-elle prendre part au débat ?

-

- - -

Les professeurs qui enseignent dans les écoles catholiques doivent-ils prendre part au débat sur le mariage homosexuel ? La polémique est lancée après une lettre envoyée aux chefs de ces établissements.

L'Enseignement catholique a envoyé une lettre à ses chefs d'établissements pour les impliquer dans le débat sur le mariage homosexuel. Problème, les enseignants sont sous l’autorité de l’Education nationale et se doivent de respecter le principe de laïcité en dehors des cours de religion.

Exemple avec Philippe Onfroy, qui enseigne les mathématiques dans un collège privé catholique du 18e arrondissement de Paris. Pour lui, le débat sur le mariage pour tous n’a rien à faire dans ses cours, n’en déplaise à sa hiérarchie. "C'est le recteur qui nous nomme, pas l'Enseignement catholique, donc nous n'avons pas de compte à leur rendre", rappelle l'enseignant.

>> Dossier spécial Mariage homosexuel

Les syndicats en appellent à Peillon

Dans sa lettre aux chefs d’établissements, le secrétaire général de l’Enseignement catholique, Eric de Labarre, incite pourtant ses collègues à se saisir du débat. Certains professeurs auraient même été directement encouragés à rappeler à leurs élèves l’opposition de l’Eglise sur le sujet.

Les syndicats de professeurs du privé appellent désormais le ministre de l’Education, Vincent Peillon, à se saisir de la question.

Selon eux, d’anciens élèves auraient reçu ces dernières semaines des emails émanant de leur ancien établissement catholique, les invitant à participer à la prochaine manifestation contre le mariage pour tous.

Julie Guillot et Elsa Jirou