BFMTV

Info BFMTV - Recul de l'illettrisme chez les jeunes Français

L'épreuve de philosophie du baccalauréat, le 17 juin 2013.

L'épreuve de philosophie du baccalauréat, le 17 juin 2013. - -

Les jeunes Français de 17 ans sont moins nombreux qu'en 2009 à avoir de grandes difficultés en lecture. C'est ce qui ressort des évaluations menées par les ministères de la Défense et de l'Education, lors des journées de défense et de citoyenneté.

L'illettrisme est en baisse constante. Selon une information BFMTV, le nombre de jeunes Français de 17 ans qui rencontrentt d’importantes difficultés à lire passe sous la barre des 10%. C'est ce qui ressort des évaluations menées par les ministères de la Défense et de l'Education, lors des journées de défense et de citoyenneté.

Cette journée constitue l'un des moments privilégiés pour mesurer les compétences des jeunes. En 2013, 750.000 jeunes de 17 ans ont ainsi été testés. Ils étaient 10,6% en 2009 être en grande difficulté face à la lecture, en 2013 il n'étaient plus que 9,6%. Si les filles demeurent les meilleures, les garçons réduisent l’écart.

"La lecture n'a pas disparu avec les moyens modernes de communication"

Ces chiffres demeurent cependant trop élevés. "Pour les 9%, la difficulté, c'est d'arriver à prendre de l'information dans des textes simples, explique Catherine Moisan, directrice de la DEPP (Evaluation, prospective et performance au ministère de l'Education Nationale). Tous les jeunes aujourd'hui, que ce soit sur Internet ou n'importe où sont confrontés à des textes simples. La lecture n'a pas disparu avec les moyens modernes de communication, au contraire", note-t-elle.

Catherine Moisan se réjouit que ces chiffres soient en baisse, mais ajoute "il faut qu'on continue à diminuer".

Un autre chiffre alerte le ministère: le niveau de ces jeunes en calcul. Sur 56.000 adolescents de 17 ans, 9,7% ont du mal à effectuer des calculs simples, de la vie de tous les jours. L’étude à paraître souligne néanmoins un aspect rassurant: les jeunes en difficultés en calcul et ceux qui peinent en lecture ne sont pas les mêmes.

M. R. avec Véronique Fèvre et Yann Le Moignic