BFMTV

Explosion des candidatures: le 93 ne fait plus peur aux instits

Najat Vallaud Belkacem, ministre de l'Education, le 25 février 2015.

Najat Vallaud Belkacem, ministre de l'Education, le 25 février 2015. - Patrick Kovarik - AFP

500 postes de professeurs des écoles sont proposés à la rentrée 2015 pour l'académie de Créteil. Mais les nombre de candidats a explosé et dépasse déjà 8.500.

Des milliers d'étudiants se sont inscrits à un concours supplémentaire de l'académie de Créteil, prévu notamment pour fournir davantage d'instituteurs en Seine-Saint-Denis, selon des chiffres du ministère de l'Education, confirmant des informations du Parisien vendredi.

Ce concours offrant 500 postes à la rentrée 2015 dans l'académie de Créteil, qui regroupe les départements de Seine-Saint-Denis, de Seine-et-Marne et du Val-de-Marne, a attiré 8.500 titulaires de master. Le ministère attendait un millier d'inscrits. Il y aura environ 17 candidats pour un poste de professeur des écoles, alors que l'an dernier la moyenne nationale était de huit candidats pour un poste. 

2.000 élèves de plus chaque année

Créteil est l'une des académies qui peinent le plus à recruter, avec l'équivalent de quatre candidats pour un poste, notamment car la Seine-Saint-Denis, département réputé difficile, attire peu. Résultat: des postes vacants, des professeurs non remplacés et le recours à des centaines de contractuels pour répondre aux besoins de ce département qui compte 300.000 élèves et en accueille 2.000 supplémentaires chaque année.

La ministre Najat Vallaud-Belkacem avait annoncé ce concours supplémentaire en novembre lors d'un déplacement dans une école de Bondy, reconnaissant les besoins "singuliers" de l'académie, et en particulier de la Seine-Saint-Denis. 

"Cela montre bien qu'il y avait un moyen de résoudre les difficultés d'attractivité de l'académie de Créteil et que, plus généralement, c'est en répondant davantage à la singularité de chaque territoire, de chaque école, que l'on répondra mieux aux besoins des élèves et que notre système éducatif gagnera en efficacité", s'est félicité vendredi l'entourage de la ministre. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'à mardi.

A. D. avec AFP