BFMTV

Évaluation des collèges et lycées: les critères envisagés par Blanquer

Une classe de collégiens lyonnais, le 2 septembre 2010 le jour de la rentrée scolaire.

Une classe de collégiens lyonnais, le 2 septembre 2010 le jour de la rentrée scolaire. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Climat scolaire, dynamisme de l'établissement, santé, environnement... Le ministre de l'Education nationale a confirmé sa volonté d'évaluer les collèges et lycées, au-delà du volet éducatif.

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé ce mercredi, pendant sa conférence de presse de rentrée, son intention d'évaluer les établissements scolaires. Le 1er août, le Premier ministre avait annoncé la volonté de faire émerger une "nouvelle culture de l'évaluation", avec la création d'une instance dédiée à partir du premier trimestre 2019.

"Quand vous avez un collège où celui qui a le plus d’ancienneté est un élève de 3e, parce que tout le monde a été muté au cours des quatre années et qu’au cours de ces quatre années, l’élève n’a pas fait de progrès en français et en mathématiques, cela ne peut pas continuer", a-t-il fait valoir devant les journalistes.

Jean-Michel Blanquer, qui a promis une "réflexion" sur le sujet, n'a pas donné beaucoup plus de détails mercredi sur la forme de ces évaluations, précise Le Parisien.

Début août, le ministère avait cependant donné quelques éléments. Le but serait d'"assurer une évaluation régulière et transparentes des établissements scolaires", que l'Education nationale veut "au service de la réussite des élèves et de la qualité de la vie scolaire".

"Une évaluation à 360 degrés"

En plus de la partie éducative, basée sur les indicateurs de résultats des lycées déjà existants, "l'idée est d'avoir une évaluation à 360 degrés sur la vie de l'établissement" rapportaient Les Echos début août. Climat scolaire, bien-être, dynamisme de l'établissement, santé scolaire, sensibilisation à l'environnement… L'éventail de critères pourrait se révéler assez large.

Et que se passera-t-il une fois les évaluations réalisées? Certains collèges ou lycées pourraient se retrouver suivis par des responsables académiques, et des gratifications collectives pourraient revenir aux équipes éducatives si les contrats d'objectifs sont respectés, relaie Le Figaro.

Une mission devrait être lancée en septembre afin qu'un expert puisse faire des recommandations pour la réalisation et la mise en oeuvre de ces évaluations.

L.A.