BFMTV

Essonne: des travaux d’intérêt général pour les collégiens collés

Des collégiens vont effectuer du nettoyage plutôt que des heures de colle à Montgeron (illustration).

Des collégiens vont effectuer du nettoyage plutôt que des heures de colle à Montgeron (illustration). - Jacques Demarthon - AFP

A Montgeron dans l'Essonne, la mairie et les collèges de la ville se sont mis d'accord pour mettre en place une nouvelle sanction. Plutôt que d'effectuer des heures de colle, les collégiens participeront au nettoyage des rues de la ville.

Du nettoyage plutôt que des heures de colle. A Montgeron, les collégiens exclus temporairement ou collés devront rendre service à la communauté. Une nouvelle sanction issue d'une convention entre la mairie et les collèges Pompidou et Weiler. "Nous leur offrons une chance de pouvoir se racheter en travaillant pour nos services", explique au Parisien Sylvie Carillon, la maire LR de la ville. 

La nouvelle sanction, sur le modèle d'un travail d'intérêt général permettrait selon l'élu d'éviter que les élèves exclus prennent leur exclusion pour "une journée de congé. 

Deux collégiens déjà sanctionnés

Les élèves sanctionnés donneront ainsi de leur temps le mercredi après-midi dans certains services de la ville, à commencer par les espaces verts. Une mesure mise en place également avec la supervision du directeur de la police municipale qui leur rappellera les règles.

Toutefois, ces travaux correspondant à du travail gratuit de mineurs, l'élève doit y consentir et les parents donner leur accord. Mais pour le principal du collège Pompidou, cette mesure cherche la "responsabilisation" de l'élève et permet également "d'éviter le conseil de discipline". Deux collégiens de la ville ont d'ores et déjà écopé de cette sanction.

C. B