BFMTV

Education: les programmes d’histoire-géo vont être allégés

En cette période de rentrée, les programmes connaissent encore des réaménagements de dernière minute.

En cette période de rentrée, les programmes connaissent encore des réaménagements de dernière minute. - -

En cette période de rentrée, les programmes de collège et de lycée connaissent des réaménagements de dernière minute.

C’est une "unanimité si rare dans la profession qu'elle a attiré l'attention du ministère", explique Le Monde. En avril, cinq syndicats de professeurs d’histoire-géographie, de diverses tendances, avaient lancé une pétition dénonçant "un survol indigeste de thèmes qui s'enchaînent à un rythme effréné". Une réunion a été suivie au ministère de l’Education en août et la totalité des ajustements devrait être annoncée le 19 septembre.

Quels changements?

Les professeurs devraient se dégager une trentaine d’heures, soit le quart du programme, pour les classes de troisième et une vingtaine pour les terminales (séries économique et sociale, littéraire et professionnelles).

Si le général De Gaulle ne disparaît pas des programmes de troisième, sa présidence serait enseignée dans une partie plus générale sur la Cinquième République. En géographie, l’étude d’un parc naturel ne sera plus obligatoire.

En terminale ES et L, les questions de "patrimoine" et la "religion et société aux Etats-Unis depuis 1890" ne seraient plus abordées en cours d’histoire et "la mondialisation en débat" serait libérée du programme de géographie.

Pas de changement de manuel

"On espère qu'avec ces allègements, on aura vraiment le temps de traiter correctement ce programme d'histoire-géo", explique à RTL Anthony Lozac, professeur d'histoire au collège dans l'Académie de Rouen.

Côté pratique, pas de panique, les manuels ne changeront pas. L'ensemble des programmes scolaires seront en effet revus d'ici à 2017.

K. L. et Véronique Fèvre (vidéo)