BFMTV

Tests, nouvelles règles à la cantine... Les pistes pour renforcer la lutte contre le Covid-19 à l'école

Des élèves se désinfectent les mains dans une école à Strasbourg, le 1er septembre 2020

Des élèves se désinfectent les mains dans une école à Strasbourg, le 1er septembre 2020 - FREDERICK FLORIN © 2019 AFP

Des annonces sont attendues lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement sur la situation sanitaire, où le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sera notamment présent.

Avec la crainte de l'essaimage du variant britannique du Covid-19 sur le territoire français, le Conseil scientifique a prôné ce mercredi une surveillance renforcée des établissements scolaires, sans toutefois défendre leur fermeture.

"Nous recommandons de poursuivre l'ouverture des écoles mais avec des mesures de surveillance beaucoup plus strictes", a défendu le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy ce mercredi sur France Info.

Des annonces en ce sens devraient être faites ce jeudi, au cours de la conférence de presse gouvernementale hebdomadaire sur la situation sanitaire. Dans une note transmise aux rédactions ce mercredi après-midi, il est indiqué que le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sera présent aux côtés de Jean Castex et d'autres membres du gouvernement.

Pas de fermeture des écoles envisagée

La semaine passée, Jean Castex avait exclu une nouvelle fermetures des écoles: "Il faut vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer des écoles", avait-il déclaré, "car nous savons que les conséquences, y compris sanitaires de la fermeture des écoles, sont absolument dramatiques". "Nous avons une volonté absolue de préserver l'école", assurait-on mardi au sommet de l'État, d'après les informations du service politique de BFMTV.

Selon nos informations, plusieurs pistes sont à l'étude pour renforcer le protocole sanitaire au sein des écoles. Ainsi, des tests pour tous les élèves et professeurs lors de la détection d'un cas positif dans l'établissement scolaire sont envisagés. Une campagne de tests préventifs afin de détecter les porteurs asymptomatiques du virus est également lancée.

Les cantines, dans le viseur de nombreux professionnels de santé, qui appellent à leur fermeture, devraient également voir leur fonctionnement modifié. Un renforcement du non-brassage des groupes devrait être mis en place. S'il est trop compliqué de l'appliquer, la mise en place de paniers-repas pour certaines classes pourrait être décidée.

Véronique Fèvre avec Clarisse Martin