BFMTV

Cantine, récréation, EPS... le ministère de l'Éducation dévoile des fiches pratiques pour les établissements

Une classe de collège à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 22 juin 2020.

Une classe de collège à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 22 juin 2020. - Thomas Samson

Le ministère de l'Éducation a publié, ce vendredi soir, des fiches pratiques destinées à aider les écoles primaires, collèges et lycées à préparer la rentrée scolaire.

À trois jours de la rentrée scolaire, le ministère de l'Éducation a dévoilé ce vendredi soir des fiches pratiques à destination des professeurs et chefs d'établissements scolaires afin de les aider à respecter au mieux les mesures de lutte contre le Covid-19.

Ces fiches pratiques comportent un éventail de conseils pratiques et d'organisation pour aider les écoles maternelles, primaires, collèges et lycées à préparer la rentrée. Celles-ci détaillent notamment la gestion spécifique des récréations, internats, cantines, cours d'EPS (Éducation physique et sportive) et de musique.

> La cantine

Afin de faire respecter les gestes barrières et autres mesures de distanciation dans les cantines scolaires, le ministère de l'Éducation recommande de mettre en place des plages horaires, et d'adapter le nombre de services "de manière à limiter les flux et la densité d’occupation".

Les places assises devront être "disposées de manière à éviter d’être face-à-face voire côte à côte (par exemple en quinconce) lorsque cela est matériellement possible". Le ministère invite à rechercher "une stabilité des groupes" d'élèves, et à faire en sorte que "les enfants déjeunent à la même table tous les jours, particulièrement en primaire".

Pour limiter les manipulations, les établissements sont invités à proposer à leurs élèves "des plateaux déjà dressés ou des repas à emporter". Le ministère préconise aussi de "limiter les offres alimentaires en vrac", tels que les "pains, bars à salades, desserts, corbeilles de fruits, etc.", "au profit d’un dressage à l’assiette et/ou au plateau".

> La récréation

L’accès aux jeux, aux bancs et aux espaces collectifs extérieurs des établissements sera autorisé à la rentrée scolaire, précise le ministère, mais "un nettoyage désinfectant des surfaces les plus fréquemment touchées" devra être réalisé "au minimum une fois par jour".

À la récréation, les jeux de contact et de ballon seront également autorisés. Mais dans la mesure du possible, "ils se font entre élèves d’un même groupe", précise-t-on. Bien que la distanciation physique ne soit pas obligatoire dans les espaces extérieurs, celle-ci devra tout de même être recherchée. Le personnel encadrant est fortement invité à faire en sorte de "limiter la densité d’occupation des espaces", et à "limiter les croisements entre groupes d’élèves".

> L'internat 

À l'internat, le personnel encadrant ainsi que les collégiens et les lycéens devront obligatoirement porter un masque. Mais son port n'est pas obligatoire lorsqu’il est par nature incompatible avec l’activité (prise de repas, toilette, au moment du coucher, etc.).

Le ministère préconise une distance d'au moins un mètre entre les lits. Quant aux lits superposés, il sera possible de ne les utiliser que tête-bêche. En cas de reprise très importante de l'épidémie, d'autres mesures seront possibles, comme la mise en place de rotations pour l’accès aux espaces collectifs.

Un nettoyage quotidien de l'ensemble des locaux de l'internat devra être assuré, précise le ministère, et "une désinfection des surfaces les plus fréquemment touchées par les élèves réalisée au minimum une fois par jour".

Tout comme pour les locaux de restauration ou les classes, les espaces collectifs de l'internat devront être aérés régulièrement, et "les élèves sont sensibilisés à la nécessité d’aérer fréquemment leurs chambres".

> Les cours d'EPS

Le respect des règles sanitaires (lavage de mains avant et après la séance, gestes barrières, etc.) permet de pratiquer la plupart des activités physiques, rappelle le ministère de l'Éducation dans ses fiches pratiques.

Le port du masque, lui, n’est pas possible lors de la pratique physique. Le ministère rappelle donc l'importance de "faire respecter par les élèves la distanciation physique".

"Les textes réglementaires en vigueur, éclairés par les avis du haut conseil de la santé publique, prévoient une distanciation d’au moins deux mètres en cas d’activités sportives, sauf lorsque la nature de la pratique ne le permet pas", est-il détaillé.

Les activités en gymnase seront possibles, même s'il est recommandé de préferer les activités extérieures. Et les enseignants sont invités à favoriser les sports individuels tels que "le step, la danse, la préparation physique, les ateliers de gymnastique, etc."

Il sera possible d'utiliser "du matériel sportif partagé par les élèves d’une même classe ou d'un groupe de classe", comme les raquettes, volants et autres ballons. Le personnel est toutefois incité à désinfecter le matériel commun régulièrement et fréquemment.

Dans la mesure du possible, les professeurs sont invités à demander à leurs élèves de venir en cours d’EPS "déjà vêtus d’une tenue adaptée à l’activité physique". "Si toutefois l’utilisation de vestiaires est inévitable, le protocole sanitaire s’applique."

> Les cours d'éducation musicale  

Au collège comme au lycée, le port du masque sera donc désormais obligatoire pour les professeurs comme pour les élèves. Cette disposition s'imposera donc également dans le cadre des pratiques vocales, que ce soit "en cours d'éducation musicale, en musique ou en chorale", précise le ministère. "La qualité du timbre, la justesse, l’expression seront travaillées sans rechercher la puissance vocale", est-t-il précisé.

Véronique Fèvre avec Jeanne Bulant