BFMTV

Blanquer précise que le retour à l'école ne "sera pas obligatoire" le 11 mai

Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer - AFP

Emmanuel Macron a annoncé lundi que les établissements scolaires rouvriraient progressivement leurs portes à compter du 11 mai.

Crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront leurs portes "progressivement" à partir du 11 mai, a annoncé Emmanuel Macron lundi. Premiers à voir leur fermeture annoncée, le 12 mars dernier, en raison de la pandémie de coronavirus, les établissements scolaires devraient ainsi être les premiers lieux publics à rouvrir leurs portes, mais le retour à la normale ne se fera pas en un jour.

"Le mot progressif est très important dans cette phrase parce qu'il est évident que tout ne va pas se passer du jour au lendemain", a fait valoir Jean-Michel Blanquer ce mardi matin sur France 2.

"Beaucoup d'aménagements"

Le retour à l'école ne "sera pas obligatoire le 11 mai. Encore une fois c'est un retour progressif donc il va y avoir là aussi beaucoup d'aménagements c'est évident", a insisté le ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse.

"L'objectif c'est qu'entre le 11 mai et le 4 juillet (date des vacances d'été), nous ayons réussi cette resocialisation (...) qui permette de se remettre dans l'apprentissage", a poursuivi Jean-Michel Blanquer.

Pour l'heure, les modalités de ce retour progressif à la scolarisation pour tous ne sont pas connues. "La façon de faire va s'élaborer au cours des deux prochaines semaines", a indiqué le ministre.

Clarisse Martin