BFMTV

Bac 2019: pourquoi les résultats avec une note provisoire ne pourront qu'être meilleurs

Des élèves découvrant leurs résultats au baccalauréat le 5 juillet 2019 à Saint-Denis de la Réunion

Des élèves découvrant leurs résultats au baccalauréat le 5 juillet 2019 à Saint-Denis de la Réunion - Richard Bouhet - AFP

Pour les copies concernées par la rétention des correcteurs grévistes, entre la note provisoire et la note réelle obtenue au baccalauréat, c'est la meilleure qui sera retenue. Les résultats définitifs des élèves concernés seront donc égaux ou supérieurs à ceux obtenus vendredi matin.

Ce matin, pour les résultats du baccalauréat, il n'y avait pas deux mais trois types de listes: les admis, ceux qui doivent passer par l'oral, et ceux qui ont obtenu une note provisoire. Ces dernières notes sont dues à une grève de correcteurs qui refusaient de rendre leurs copies, pour protester contre la réforme du lycée du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer.

Afin que tous les élèves obtiennent un résultat ce vendredi matin, les consignes ministérielles étaient d'utiliser à la place de ces notes manquantes la moyenne obtenue par les élèves dans la matière concernée, tout au long de l'année. Ces résultats ne sont donc pas définitifs, mais ne pourront pas être abaissés, comme l'avait déclaré Jean-Michel Blanquer sur BFMTV mercredi soir.

"Si la note de la copie est meilleure, ce sera cette dernière qui sera retenue" au bout du compte, avait détaillé le ministre, si elle s'avère être moins bonne, "on garde la note de contrôle continu".

"Une rupture d'égalité entre les candidats"

Jeudi soir, il n'y avait plus que "700 correcteurs sur 175.000 [qui sont en grève] donc ça fait 0,35% qui ont décidé de ne pas rendre leurs copies", a précisé le ministre lors d'un point presse jeudi.

La décision de donner des notes provisoires puis de ne choisir que la meilleure des deux "est absurde et irresponsable, ce n'est pas digne d'un ministre de la République, car il y a vraiment une rupture d'égalité entre les candidats", a déclaré Mohamed, professeur de mathématiques gréviste, sur BFMTV ce vendredi matin.

"Les élèves à qui on a mis les notes de contrôle continu on leur mettra ensuite la note d'examen si elle est supérieure, donc là il y a vraiment un gros problème d'équité", martèle le professeur.

Le cas particulier des rattrapages

Si dans l'ensemble, il s'agit plutôt d'une bonne nouvelle pour les bacheliers concernés, quelques cas spécifiques devront être gérés dans les prochains jours. Les copies retenues par les grévistes devraient être rendues ce vendredi, et de nouveaux jurys de délibération organisés lundi et mardi. Or, parmi les candidats concernés, certains, avec leurs notes provisoires passent au rattrapage, mais sont admis avec leur note réelle, comme le raconte la directrice d'un lycée parisien.

"On a reçu les copies ce matin donc a tout de suite croisé les résultats des élèves pour voir l'impact que cela pouvait avoir", raconte la directrice du lycée Rodin, à Paris, sur BFMTV, vendredi matin. "On a deux élèves qui normalement devraient passer le deuxième groupe au vu des résultats provisoires [le rattrapage, ndlr] et qui finalement avec leur note obtenue à l'écrit vont pouvoir être admis directement".
Salomé Vincendon