BFMTV

Bac 2018: les sujets de philo pour la filière littéraire

Des élèves de terminale en train de plancher sur les épreuves du baccalauréat à la Réunion en juin 2017.

Des élèves de terminale en train de plancher sur les épreuves du baccalauréat à la Réunion en juin 2017. - Richard Bouhet - AFP

Les sujets de l'épreuve du bac de philosophie 2018 sont enfin tombés. Au menu pour les littéraires cette année, culture et vérité.

Ça y est, le coup d'envoi a été donné ce lundi matin 8h pour les 753.000 futurs bacheliers 2018. Et comme chaque année, c'est la traditionnelle épreuve de philosophie qui essuie les plâtres. 

Les sections littéraires ont eu le choix entre deux dissertations et une explication de texte. Ils ont donc dû plancher sur l'un des trois sujets suivants pendant quatre heures: 

- La culture nous rend-elle plus humain?

- Peut-on renoncer à la vérité?

- Le monde comme volonté et comme représentation, de Schopenhauer 

La justice et la connaissance au menu l'année dernière

Avec un coefficient 7, la philosophie est une épreuve cruciale du bac L. L'année dernière, les lycéens avaient dû composer sur la justice et la connaissance, et sur un extrait du Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755), de Jean-Jacques Rousseau pour l'explication de texte.

D'après les 1.048 sujets depuis 1996 passés au crible par BFMTV, en filière littéraire, c'est le philosophe Henri Bergson qui est jusqu'ici le plus souvent tombé à l'épreuve de philo du baccalauréat, avec 11% des commentaires de texte consacrés à son œuvre. Ce prix Nobel de la littérature a écrit sur le langage, l’art ou l’esprit, des concepts au cœur du programme de la terminale L.

Dès mardi 8h, les Terminales littéraires devront plancher sur l'épreuve d'histoire/géographie, puis sur les langues vivantes dès mercredi après-midi. Jeudi matin, ils s'attelleront à la littérature, puis aux mathématiques et à la seconde langue vivante vendredi. Enfin lundi 25 juin, ce sera au tour des langues anciennes et des arts. 

J.B