BFMTV

Bac 2014: l'épreuve de maths notée sur 24 ?

Une épreuve du bac au lycée Camille-Sée, en 2011 à Paris.

Une épreuve du bac au lycée Camille-Sée, en 2011 à Paris. - -

Le syndicat national des lycées et collège affirme avoir reçu les consignes du ministère de l’Éducation pour la correction de l'épreuve de maths au bac. Il s'agirait de noter l'épreuve sur 24, pour faire monter le niveau.

Après la publication d'une pétition signée par plus de 50.000 lycéens, protestant contre l'épreuve de maths au baccalauréat qu'ils jugent "trop dure", Benoît Hamon avait tenu à les rassurer. Samedi sur BFMTV, le ministre de l'Education a rappelé que des commissions d'harmonisation "tiendront compte de la difficulté de l'épreuve".

Les consignes semblent avoir été transmises. Lundi, le Syndicat national des lycées et collèges (Snalc) affirme en avoir eu connaissance: sans surprise, le ministère recommande de noter… largement. "Il y a quatre exercices, chacun noté sur cinq points", explique à BFMTV.com Jean-Rémi Girard, secrétaire national à la pédagogie au Snalc. "Or, dans les consignes, chaque exercice est noté sur six. L'épreuve est donc notée sur 24".

"On nous précise qu'un élève ne peut pas avoir plus de 5 points à chaque exercice", poursuit Jean-Rémi Girard. "Mais oralement, on nous a dit qu'un point 'bonus' gagné à un exercice pouvait aussi être donné pour un autre". Par ailleurs, des consignes ont également été données a posteriori pour l'épreuve de physique-chimie. "Parce que les premiers résultats étaient mauvais", selon Jean-Rémi Girard.

Le ministère se veut "bienveillant", mais dément

"L'inspection générale a effectivement modifié la répartition des points dans la notation de l'épreuve physique-chimie, diminuant le poids des questions les plus difficiles dans la note finale", confirme de son côté le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, où l'on poursuit: "En maths, le barème a été réajusté en fonction de copies test".

Pour toutes les épreuves, un paquet de copies est utilisé pour servir d'étalonnage à la notation et établir le barème. A l'issue des corrections, les notes peuvent être "harmonisées" pour éviter des écarts de notation trop importants. Une procédure "normale et habituelle", selon le ministère de l'Education nationale.

Pour le Snalc, les consignes transmises sont faites "pour remonter le niveau, alors que l'épreuve est conforme au programme. C'est n'importe quoi! Plus on cache les lacunes des élèves, moins on va réfléchir à comment faire pour les résoudre", s'exclame Jean-Rémi Girard.

De son côté, le ministère de l'Education reconnaît une adaptation du barème, et parle de "bienveillance" dans la correction de l'épreuve de maths, rapporte Le Figaro. Mais on dément fermement l'idée d'une notation au-delà de 20. Rendez-vous le 4 juillet prochain pour les résultats.

Ariane Kujawski et avec AFP