BFMTV

Déconfinement: le port du masque sera obligatoire dans les transports  

Les transports parisiens pourraient être perturbés lundi

Les transports parisiens pourraient être perturbés lundi - Miguel Medina - AFP

L'Elysée annonce une mesure phare pour le début du déconfinement: dans les transports, la distanciation sociale sera imposée, tout comme le port du masque.

Le sommet de l'Etat travaille au déconfinement. Ce mercredi, les ministres ont rendu leurs recommandations à Matignon et au "Monsieur Déconfinement" du gouvernement, Jean Castex, et les premières mesures sont envisagées pour le plan de "l'après 11 mai". 

A cette date, Emmanuel Macron a indiqué que les Français pourraient entamer la première phase d'un déconfinement qui sera progressif. Parmi les points chauds: les transports publics. L'Elysée annonce ce jeudi que la distanciation sociale sera obligatoire dans les transports, tout comme le port du masque dit "grand public". 

Cette mesure avait été demandée par plusieurs élus, dont Anne Hidalgo, maire de Paris. 

"J'ai demandé au gouvernement qu'on rende le port du masque obligatoire dans les transports en commun au moment du déconfinement", avait fait savoir la maire de la capitale.

Quelle sanction pour les contrevenants?

Lors de sa dernière conférence de presse, dans une opération de pédagogie, le Premier ministre avait déjà jugé cette option comme "probable". Ça sera donc désormais le cas. 

Il est encore trop tôt pour savoir combien de temps cette mesure peut durer, ni comment les contrevenants à cette obligation seront sanctionnés. Mais le port du masque, chirurgical comme celui "grand public" en tissu, a déjà démontré son efficacité selon plusieurs études scientifiques. L'Académie de médecine appelait d'ailleurs dès ce mercredi au port du masque par tous et partout, sans attendre le déconfinement.

Ivan Valerio, avec AFP