BFMTV

Cagnotte Leetchi en soutien au boxeur: que va devenir l'argent?

Christophe Dettinger dans une vidéo

Christophe Dettinger dans une vidéo - Capture écran YouTube

Leetchi a suspendu mardi la cagnotte destinée à Christophe Dettinger, en garde à vue depuis le 7 janvier pour avoir boxé des gendarmes mobiles en marge de la manifestation des gilets jaunes samedi dernier.

En seulement quelques jours, la cagnotte destinée à Christophe Dettinger, actuellement en garde à vue, a explosé. Avant que Leetchi, la plateforme de cagnottes en ligne ne cache le montant, quelques 117.000 euros avaient été rassemblés. Selon le directeur général de la plateforme, le montant total s'approchait en réalité plus des 120.000 euros.

Cette cagnotte, destinée à un ancien boxeur professionnel, accusé d'avoir frappé violemment des gendarmes mobiles pendant la manifestation des gilets jaunes samedi 5 janvier, a cependant été clôturée mardi par Leetchi. Si la plateforme a assuré qu'elle était légale en réponse à la gronde, c'est une autre raison qui a été invoquée pour la fermer.

Financement des frais de justice uniquement

"Au vu du montant atteint à ce jour, la cagnotte n'accepte désormais plus de contributions", a annoncé Leetchi dans un communiqué sur son site internet, précisant s'engager "à ce que les fonds collectés servent uniquement à financer les frais de justice". 

Mais reste la question de l'importante somme déjà collectée. Selon les conditions générales du site, cet argent devra être utilisé dans un cadre strict. D'abord, la destination des fonds doit correspondre au libellé de la cagnotte. Dans ce cas précis, l'argent ne pourra être utilisé que pour le financement des frais de justice, comme les frais d'avocat.

"Les fonds récoltés ne peuvent pas servir à dédommager des victimes ou à payer une amende", explique Delphine Meillet, avocate au barreau de Paris, à BFMTV. Le cas contraire constituerait effectivement une infraction pénale. Ainsi, c'est à la charge de Leetchi de vérifier si les fonds sont bien transférés à l'avocat. C'est d'ailleurs ce à quoi la plateforme s'est engagée dans son communiqué. "Les fonds collectés sur la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger serviront uniquement à financer les frais de justice", précise l'entreprise.

L'argent pourra être remboursé aux participants

"C'est notre métier. On va demander les justificatifs nécessaires, comme les factures de frais d'avocat et le RIB de l'avocat en question. Nous ne procéderons au versement manuel des fonds sur le compte direct de l'avocat qu'après réception des documents", a expliqué le directeur général de la plateforme Leetchi à RTL.

Si les frais de justice de l'ancien boxeur s'avèrent moins importants que le montant récolté, le reste de l'argent sera alors remboursé aux participants. "On s'engage à rembourser l'ensemble des participants au prorata de leur participation", a affirmé le directeur de Leetchi à RTL. Et d'ajouter: "Si les frais sont supérieurs au montant de la cagnotte, une autre cagnotte pourra être lancée". 

Vérifier si les valeurs internes sont respectées

Mais pour l'instant, les fonds sont gelés. Le Crédit Mutuel, propriétaire du site, a lancé une enquête pour vérifier la légalité de la cagnotte et si elle correspond à ses règlements et valeurs internes. L'argent n'a pas été versé à qui que ce soit pour le moment.

Valentine Arama