BFM Business

Pourquoi Leetchi a gelé la cagnotte de soutien au boxeur gilet jaune 

La collecte visant à venir en aide à Christophe Dettinger a réuni près de 120 000 euros en quelques heures. Leetchi a finalement gelé les donations.

Christophe Dettinger, accusé d’avoir agressé des gendarmes lors d’une manifestation des gilets jaunes à Paris ce 5 janvier, est désormais en garde à vue. Pour lui venir en aide, un internaute a décidé de créer une cagnotte, dont le montant a dépassé les 118 000 euros ce mardi 8 janvier. Sur les réseaux sociaux, des internautes et des responsables politiques se sont insurgés contre cet appel au don. Comme plusieurs représentants des forces de l’ordre, ils ont demandé la suppression de la cagnotte.

Ce mardi après-midi, Leetchi a finalement annoncé le gel de la collecte. Ne seront versés que les fonds correspondant au "montant des frais de justice", qui devront être justifiés par des devis et notes d'honoraires de l'avocat. L'argent sera reversé directement sur le compte de ce dernier. Le reste de l'argent collecté sera remboursé aux participants. Par ailleurs, la Confédération Nationale du Crédit Mutuel a demandé à Arkéa d'ouvrir une enquête sur la cagnotte de sa filiale Leetchi. 

Leetchi s'en tient à ses CGU

Comme l’expliquait Leetchi sur Twitter, la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger est conforme à ses conditions générales d’utilisation (CGU)... tant qu'elle ne constitue pas d'incitation à la haine. Pour l'entreprise, seul un transfert de fonds destiné à rémunérer un avocat permet d'assurer le respect des règles et d'éviter tout bénéfice pour Christophe Dettinger.

-
- © -

Par ailleurs, l’article 40 de la loi du 29 juillet 1881 interdit “d'ouvrir ou d'annoncer publiquement des souscriptions ayant pour objet d'indemniser des amendes, frais et dommages-intérêts prononcés par des condamnations judiciaires, en matière criminelle et correctionnelle, sous peine de six mois d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende”.

Si ouvrir une cagnotte pour régler une éventuelle amende à la place de Christophe Dettinger serait illégal, rien n’interdit à ses proches de collecter de l’argent pour l’aider à régler ses frais d’avocats. Sur la page dédiée, aucune mention à de tels frais n’est pourtant faite. “Par cette cagnotte, nous souhaitons soutenir sa famille et lui montrer la solidarité du peuple des Gilets Jaunes, du vrai peuple français” se contente d’indiquer un certain Nicolas Alves, à l’origine du projet.

Mise à jour du 08/01/19 à 15h46 : les informations concernant le gel de la cagnotte par Leetchi ont été ajoutées.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech