BFMTV

Bientôt un retour de tous les élèves à l'école?

Après Jean-Michel Blanquer jeudi dernier, c'est le président du Conseil scientifique qui prêche pour un assouplissement des règles sanitaires dans les écoles. Les écoles vont-elles pour autant s'ouvrir à tous les élèves avant la fin de l'année scolaire?

Selon les derniers comptages, plus de 80% des écoles ont été rouvertes. Mais elles n'accueillent que 22% des écoliers français, notamment du fait des mesures de contrôle sanitaire. Si Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a promis la réouverture de toutes les écoles au mois de juin, le chemin à parcourir pour accueillir tous les enfants est encore long. 

Ce dimanche, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a appelé à un assouplissement des règles sanitaires pour les enfants à l'école, comme pour "les repas, les récréations ou le sport". "Même en continuant à respecter des règles un peu lourdes, on pourrait les simplifier en périscolaire d’ici la fin juin", a suggéré le médecin. 

Jeudi dernier, Jean-Michel Blanquer lui même avait dit espérer que le protocole sanitaire pourrait être assoupli "bientôt". Du côté de Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, on estime que "certaines mairies ont surinterprété le protocole sanitaire", souhaitant que "les mairies qui n'ont pas encore ouvert leurs écoles puissent le faire le plus rapidement possible".

Les enfants moins contagieux qu'on ne pouvait l'imaginer

L'enseignement privé catholique sous contrat a avancé sur un plus large accueil des enfants. Le secrétariat général de l'enseignement catholique a iinformé tous les chefs d'établissement qu'ils pouvaient désormais accueillir plus de 15 élèves par classe, en se basant sur la lecture des derniers textes publiés par le ministère. Dans la circulaire intitulée "deuxième phase de réouverture des écoles et établissements", et publiée jeudi au bulletin officiel, il n'est plus fait mention des 15 élèves par classe maximum. 

Contrairement à une idée répandue au début de l'épidémie de Covid-19, les enfants semblent moins contagieux que les adultes, selon les conclusions de chercheurs français. Plus de 600 jeunes enfants ont été testés du 14 avril au 12 mai et les résultats de ces travaux tendent à confirmer que les enfants semblent moins infectés et moins contaminants que les adultes.

Pour la FCPE, fédération de parents d'élèves, un assouplissement serait le bienvenu. Sur BFMTV, Rodrigo Arenas, co-président du mouvement, estime que "tous les parents souhaitent que le protocole sanitaire soit assoupli". Un avis que ne partage pas Jean-Rémi Girard, professeur et vice-président SNALC, syndicat national des lycées et collèges, qui souligne que la fin de l'année scolaire est dans moins d'un mois et qu'il "faut surtout éviter de recréer de clusters". Il encourage plutôt à préparer le retour en septembre. 

Cette semaine, le Conseil scientifique a présenté quatre scénarios pour les semaines à venir, du plus optimiste au plus pessimiste. Mais dans aucun des quatre scénarios n'est prévu le cas d'un retour de tous les écoliers dans leurs établissements n'est envisagé. 

Ivan Valerio