BFMTV

Attentat de Nice: le petit Kilian, recherché par son père, est mort

Des fleurs ont été déposées en hommage aux victimes sur la promenade des Anglais.

Des fleurs ont été déposées en hommage aux victimes sur la promenade des Anglais. - Boris Horvat - AFP

Son père est effondré. Le petit Kilian, âgé de quatre ans et présent sur la promenade des Anglais avec sa mère le jeudi 14 juillet, compte parmi les victimes de l'attentat. Son père, Tahar, a eu la confirmation samedi de la mort de son fils à l'hôpital Pasteur de Nice.

Kilian était parti assister au feu d'artifice avec sa mère jeudi soir. Après l'attentat, son père s'est mis à leur recherche. Il a d'abord eu confirmation de la mort de sa femme, Olfa. Kilian, lui, est demeuré introuvable pendant 36 heures. "Je l’ai vu pour la dernière fois mercredi soir à la maison, depuis je n’ai aucune nouvelle. Il est parti avec sa mère", expliquait Tahar à BFMTV vendredi. 

Selon ses proches, interrogés par Nice Matin, les démarches sont en cours pour rapatrier les corps d'Olfa et Kilian en Tunisie, leur pays d'origine.