BFMTV

Alsace: il écrit au président pour le traiter de menteur et obtient le maintien de deux écoles

Photo d'illustration

Photo d'illustration - FRANCISCO LEONG / AFP

Après la fermeture d'une école maternelle et d'une école primaire de sa commune de Roggenhouse, le maire, furieux, a écrit au président.

Ce qui est sûr, c'est que le maire de Roggenhouse (Haut-Rhin) ne regrettera pas d'avoir pris sa plus belle plume pour écrire à Emmanuel Macron. L'élu s'en est pris au chef de l'Etat dans un courrier, le traitant notamment de menteur, après que deux écoles de son village de 470 habitants, situé au sud de Colmar, ont fermé, rapporte France Bleu Haut-Rhin.

La fermeture de la première remonte à l'an dernier, et la deuxième ne devait pas rouvrir à l'occasion de cette nouvelle rentrée scolaire:

"Je l'ai remercié de nous avoir deux fois menti pendant sa campagne et le 25 avril", confie l'édile à nos confrères.

Le 25 avril dernier, Emmanuel Macron promettait en effet lors d'une conférence de presse de ne plus fermer d'écoles jusqu'à la fin du quinquennat, nourrissant l'espoir de certaines villes où des établissements devaient initialement fermer.

Mais la suite de l'histoire prouve au maire qu'il a eu raison, puisque ce dernier a reçu quelques jours plus tard une réponse de l'inspection académique, lui notifiant la réouverture de l'école maternelle et le maintient de son école primaire. Un retournement de situation inattendu pour l'avenir de ces établissements, qui comptabilisent 9 et 12 élèves.

Manon Fossat