Des lycéens (illustration)
 

Une enseignante de Dijon était convoquée jeudi par son rectorat après avoir violemment attaqué le chef de l'Etat dans une tribune.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire