BFMTV

A 84 et 82 ans, Jean-Pierre et Arlette sont tombés amoureux dans leur Ehpad pendant le confinement

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) - JEAN-FRANCOIS MONIER - AFP

Arlette et Jean-Pierre ont réussi à construire leur amour malgré les restrictions sévères imposées aux Ehpad, la distanciation sociale et les gestes barrières.

Si certains couples ont difficilement survécu au confinement, d'autres se sont formés, malgré de nombreuses contraintes. C'est l'histoire d'Arlette, 82 ans, et de Jean-Pierre, 84 ans, qui ont eu un coup de foudre dans leur Ehpad de Bonneuil-sur-Marne dans le Val-de-Marne, raconte France Bleu.

Arlette raconte au journal local comment elle a tout de suite repéré l'octogénaire, arrivé dans la maison de retraite juste avant le début du confinement. Quand Jean-Pierre s'est assis à sa table pour un repas, et que les deux ont eu leur première discussion, l'idylle a débuté.

Début du couple et gestes barrières

Mais les Ehpad ont été soumis à de nombreuses règles avec le confinement, car les personnes âgées sont particulièrement à risques face au Covid-19: pas de visites des familles, port du masque, gestes barrières et distanciations physiques... Des conditions difficiles pour la naissance d'un couple.

Arlette raconte par exemple comment elle a essayé de rejoindre son nouvel amoureux à son étage, mais impossible, à cause de l'isolement des résidents par chambre. "Il était bien gardé!", plaisante-t-elle sur France Bleu. Les tourtereaux ont tout de même réussi à se retrouver, discutant pendant des heures et apprenant à se découvrir.

En ce sens, le confinement les a peut-être rapprochés. "C'est plus agréable que de rester dans son coin et de ronger son frein", raconte Jean-Pierre. Et malgré les règles des gestes barrières, quelques baisers auraient été échangés pendant ces moments à deux.

Un assouplissement des règles dans les Ehpad

Les deux octogénaires ont eu la chance de se rencontrer alors que des personnes âgées en Ehpad ont souffert du confinement, ne pouvant voir leurs familles.

Lundi, le ministère de la Santé a annoncé un assouplissement supplémentaire des conditions de visites dans les Ehpad prenant effet ce vendredi: elles pourront se faire à plus de deux personnes à la fois en extérieur et deux personnes à la fois en chambre. Et désormais les mineurs pourront participer à ces visites, à condition qu'ils portent un masque.

Salomé Vincendon