BFMTV

"10 à 13 millions d'euros" déjà dépensés pour le chantier de Notre-Dame, selon le recteur

Le dispositif avait été critiqué après l'incendie qui a partiellement ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril.

Le dispositif avait été critiqué après l'incendie qui a partiellement ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril. - Bertrand Guay - AFP

Le recteur de Notre-Dame de Paris continue d'appeler aux dons après l'incendie de la cathédrale. Selon lui, 10 à 13 millions d'euros ont déjà été dépensés pour les travaux, le chantier reste impossible à chiffrer.

Notre-Dame poursuit sa convalescence. Un peu plus d'un mois après l'incendie qui a ravagé la cathédrale, l'édifice est toujours en cours de consolidation. Après l'installation de la bâche pour protéger la cathédrale de l'eau, la dépose des vitraux pour éviter qu'ils ne tombent ou s'abîment, la consolidation des voûtes se poursuit aussi.

"Rien qu'aujourd'hui, nous avons déjà sûrement dépensé 10 à 13 millions d'euros", avance dans Le Parisien le recteur de Notre-Dame, Patrick Chauvet. 

Et la tâche est encore grande, selon le recteur. Des robots continuent de ramasser les gravats et d'ici "quinze jours à trois semaines", l'échafaudage qui se tenait autour de la flèche devra être démonté.

"On n'est loin d'avoir un milliard"

Pour l'ecclésiastique il est encore impossible de chiffrer le montant des travaux.

"On en est seulement à la constatation des dégâts. Après il faudra refaire la toiture, la charpente, le chevet. Cela représentera des millions", insiste-t-il.

Alors que la Fondation du Patrimoine a décidé de clore la collecte pour Notre-Dame, le recteur continue d'appeler aux dons. "On est loin d'avoir un milliard, comme les gens le prétendent. Il y a des promesses. Mais ce ne sont pas encore des dons", ajoute-t-il. 

Carole Blanchard