BFMTV

Solar Impulse 2 quitte New York et s'attaque à l'Atlantique

Le pilote suisse Bertrand Piccard (ici à droite) se relaie avec son compatriote André Borschberg pour les longs vols en solitaire à bord du Solar Impulse 2. (Photo d'illustration)

Le pilote suisse Bertrand Piccard (ici à droite) se relaie avec son compatriote André Borschberg pour les longs vols en solitaire à bord du Solar Impulse 2. (Photo d'illustration) - CHRISTOPHE CHAMMARTIN - SOLAR IMPULSE 2 - AFP

L'avion solaire Solar Impulse 2 est parti ce lundi de New York à la conquête de l'Atlantique, nouvelle étape de son tour du monde qui doit le conduire en Espagne.

C’est le prince Albert de Monaco qui, ce lundi matin à 6h30, depuis le Rocher de la principauté où se trouve le centre de contrôle des opérations, a donné le feu vert à Bertrand Piccard pour quitter New-York à bord du Solar Impulse 2, alors que le pilote suisse se trouvait prêt à décoller, positionné sur les pistes de l’aéroport JFK. La 15ème étape de ce tour du monde est censée s’achever à Séville.

90 heures de vol

"Me voici seul pour quatre jours au-dessus de l'Atlantique sans une goutte d'essence!", le soleil pour unique carburant, a tweeté l'aventurier avant de s'envoler pour une traversée d'environ 90 heures durant lesquelles il ne pourra s'octroyer que quelques siestes. L'avion ne pouvant transporter qu'un seul pilote, Bertrand Piccard, âgé de 58 ans, et son compatriote André Borschberg, 63 ans, se relaient à chaque étape pour accomplir à tour de rôle les longs vols en solitaire.

A.M avec AFP