BFMTV

Solar Impulse 2 poursuit son tour du monde

Solar Impulse 2 survole San Francisco le 23 avril 2016.

Solar Impulse 2 survole San Francisco le 23 avril 2016. - Josh Edelson - AFP

L'avion solaire Solar Impulse 2 a enfin pu gagner la côte est des Etats-Unis après avoir dû patienter plusieurs jours en raison d'un problème technique.

Il avait décollé au petit matin (sur les coups de 4h00, heure locale) hier de Dayton, dans l’Ohio dans le nord des Etats-Unis, avant de rallier l’aéroport de LeHigh Valley, en Pennsylvanie sur la côte est, au bout de 17 heures de vol. L’avion Solar Impulse 2, qui ne s’alimente qu’en énergie solaire vient donc de parachever la 13e étape de son tour du monde.

Son pilote, le Suisse Bertrand Piccard, peut se réjouir, d’autant plus que ce vol a été repoussé à plusieurs reprises à cause d’un problème technique survenu au niveau de ses ventilateurs.

17.000 cellules photovoltaïques

Cela fait plus d’un an déjà que le plus écolo des aéroplanes parcoure le monde, depuis son premier départ d’Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, en mars 2015. C’est d’ailleurs là qu’il terminera sa course après avoir volé au-dessus de l’Europe.

L’aventure de cette avion a une visée avant tout expérimentale. Les ailes portent 17.000 cellules photovoltaïques, capables de fournir l’énergie nécessaire aux hélices et aux batteries. La nuit, Solar Impulse 2 peut aussi compter sur ses propres forces pour continuer sa course en puisant dans l’énergie qu’il a lui-même emmagasinée.

BFMTV avait suivi une des étapes précédentes de l'odyssée de Solar Impulse 2. 

R.V (avec AFP)