BFMTV

L' astéroïde 2012 DA14 va "frôler" la Terre le 15 février

L'astre de 45 mètres de diamètre et de 135.000 tonnes passera à 27.000 km de notre planète.

L'astre de 45 mètres de diamètre et de 135.000 tonnes passera à 27.000 km de notre planète. - -

L'astéroïde 2012 DA14 va bien "frôler" la Terre vendredi mais n'aura aucune chance de percuter notre planète. Il sera observable avec des jumelles, mais plus facilement avec un bon télescope et... par Internet !

La fin du monde... n'est pas pour tout de suite. L'astéroïde 2012 DA14 va bien "frôler" la Terre, vendredi, mais seulement astronomiquement parlant. L'astre de 45 mètres de diamètre et de 135.000 tonnes passera à 27.000 km de notre planète, qu'il n'aura aucune chance de percuter, explique la Nasa. Reste que l'occasion de l'observer sera unique.

Et l'expérience ne devrait pas être déplaisante, puisque 2012 DA14 est le plus gros objet passant aussi près de la Terre jamais anticipé par les scientifiques. L'astéroïde sera hors de l'atmosphère terrestre mais dans l'orbite des satellites géostationnaires.

Quand l'observer ?

2012 DA14 entrera dans le système Terre-Lune vendredi 15 février à 4 heures (heure de Paris) et en sortira le 16 février à 13 heures. Il sera au plus proche de la Terre à 20h24.

A ce moment-là, il devrait se situer à l'est de l'Océan indien, au-dessus de Sumatra. Mais il sera visible, selon les conditions météorologiques, depuis l'Europe de l'Ouest, l'Afrique, l'Asie et l'Australie.

Comment l'observer ?

2012 DA14 sera observable grâce à une simple paire de jumelles, assure Don Yeomans, expert de la Nasa, même si l'expérience ne devrait pas être simple. Pour observer cet astre de manière optimum, il faudra tout de même vous munir d'un télescope.

Mais même ainsi équipé, l'astéroïde sera tout de même difficile à suivre en raison de sa grande vitesse. Et si vous n'avez ni jumelles, ni télescopes, vous pourrez tout de même suivre l'astéroïde depuis votre ordinateur, en vous rendant sur le site Slooh.

Satellite en danger ?

"L'astéroïde passera à une distance remarquablement proche, mais nous comprenons suffisamment bien sa trajectoire pour conclure qu'il n'y a pas de risque de collision avec la Terre", a ajouté le scientifique.

Il y a également "très peu de risque" que 2012 DA14 entre en collision avec un satellite, "puisqu'il n'y a presque pas de satellites en orbite au niveau où il passera", selon la Nasa.