BFMTV
Santé

Var: qu'est-ce que la dengue, cette maladie tropicale détectée à Fayence?

Un moustique-tigre.

Un moustique-tigre. - AFP

Un cas a été identifié ce mardi. Bien que souvent bénigne, cette infection peut parfois entraîner de lourds symptômes.

Ce mardi, un cas a été détecté à Fayence, dans le Var. Cette maladie infectieuse transmise par piqûre de moustique, est essentiellement présente dans les régions tropicales.

Une démoustication a tout de suite était prévue pour la nuit de jeudi ou vendredi pour éviter la propagation de la maladie. Un autre cas avait été identifié à Toulon au mois de juillet.

• Une maladie souvent bénigne

Le virus de la dengue provoque dans la majorité des cas une maladie asymptomatique. "La forme habituelle se manifeste par une fièvre brutale associée à des douleurs et une éruption cutanée", précise Santé Publique France.

Les personnes présentant des symptômes dans leurs formes "classiques" auront une forte fièvre de début brutal, accompagnée de frissons, maux de tête, douleur rétrorobitraire, nausées, vomissements ou encore d'éruption cutanée. Des symptômes grippaux se manifestent dans les trois à 14 jours après la piqûre de moustique.

Néanmoins, des cas rares peuvent entraîner des complications graves, et parfois la mort. La forme sévère de la dengue peut survenir dans 1 à 5% des cas symptomatiques, selon l'OMS.

"Elle est caractérisée par une augmentation de la perméabilité vasculaire pouvant conduire à un choc et des hémorragies pouvant mettre en jeu le pronostic vital", alerte Santé Publique France.

• Pas de traitement antiviral spécifique

Il n'y a pas de traitement antiviral spécifique au virus de la dengue. Pour les personnes infectées qui présentent des symptômes, une incubation de quatre à sept jours est nécessaire en France.

S'il existe dans le monde un vaccin contre la dengue, la Haute autorité de santé a néanmoins rendu deux avis défavorables sur son utilisation en 2018 et 2019. La prévention repose donc uniquement contre les moyens de protection traditionnels contre les piqûres de moustiques.

• Une maladie qui se propage en France

Si la France métropolitaine ne dispose pas d'un climat tropical, la propagation des moustiques-tigres sur le territoire renforce les risques de dengue.

Aujourd'hui, l'insecte est implanté durablement dans 51 départements de métropole. "Dans ces départements, le risque d’une circulation autochtone de la dengue suite à l’introduction du virus par un voyageur malade est donc possible", souligne le ministère de la Santé.

"La lutte contre les moustiques vecteurs et la protection individuelle (répulsif, port de vêtements longs et amples…) constituent les meilleurs moyens de réduire le risque épidémique", est-il expliqué.

Tout comme le chikungunya et le zika, la dengue doit être obligatoirement déclarée afin de limiter la transmission du virus.

Juliette Moreau Alvarez