BFMTV
Santé

Streptocoques A: une "recrudescence d'infections invasives" chez les enfants signalée en France

La bactérie du streptocoque.

La bactérie du streptocoque. - WikiCommons - Centers for Disease Control and Prevention's Public Health Image Library

La DGS rapporte la mort de deux enfants et d'un adulte des suites d'une "infection invasive" à streptocoques A, des bactéries notamment à l'origine de la scarlatine. Les streptocoques A peuvent causer des infections soit bénignes, soit mortelles, notamment quand elles atteignent le système sanguin.

Les infections aux streptocoques A connaissent une hausse inhabituelle chez les enfants en France, ont prévenu les autorités sanitaires dans un message de la Direction générale de la Santé (DGS) adressé aux professionnels de santé ce mardi.

"Plusieurs cas pédiatriques d’infections invasives à Streptocoque du Groupe A (IISGA), en nombre plus important qu’habituellement, ont été signalés dans différentes régions (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine) au cours des 15 derniers jours", avertit la DGS.

"Ces cas ont entraîné l'hospitalisation en réanimation d'au moins huit enfants sans facteurs de risque identifiés, parmi lesquels deux sont décédés. Trois cas adultes ont été signalés dont un est décédé", poursuit le rapport.

Une petite fille de trois ans originaire des Landes est ainsi morte le 28 novembre, a rapporté France Bleu Landes. Elle avait d'abord été prise en charge à l'hôpital de Dax avant d'être transférée au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bordeaux en raison de l'aggravation de son état de santé.

Des "infections invasives"

Le streptocoque A est une catégorie de bactéries présente dans notre organisme, précisément dans la gorge et sur la peau, sans forcément être pathogène. Lorsqu'elle n'est pas bénigne, elle peut causer des infections variées comme l'angine ou l'impétigo.

En outre, elle peut être responsable de nombreuses "infections invasives" pouvant être graves à l'instar de la scarlatine qui touche essentiellement les enfants pendant la période hivernale. Cette maladie atteint rarement les adultes, le plus souvent déjà immunisés, rappelle l'Assurance maladie.

Neuf enfants morts au Royaume-Uni

En plus des cas signalés de décès et d'hospitalisation en réanimation, les autorités sanitaires signalent "une recrudescence de formes graves et de décès (laryngites/pleuropneumopathies, arrêts cardio-respiratoires inexpliqués brutaux évocateurs de chocs toxiques streptococciques) consécutifs à une infection à streptocoque A chez plusieurs enfants, depuis quelques semaines".

La DGS précise que ces cas "n’ont pas de lien entre eux" et "ne sont probablement pas dû à l’émergence d’une souche plus virulente, mais plutôt à une augmentation inhabituelle du nombre de cas, en lien avec des souches différentes".

Des investigations sont en cours et les professionnels de santé sont appelés à procéder à des tests et à insister sur l'importance des mesures barrières. Cette situation intervient en France alors que neuf enfants sont morts d'une infection causée par la bactérie en l'espace de quelques jours au Royaume-Uni.

Salomé Robles