BFMTV

Rouen: 156 personnes se sont présentées aux urgences avec des symptômes potentiellement liés à l'incendie

Un homme portant une protection complète lors d'une manifestation à Rouen accusant l'usine Lubrizol et les autorités de cacher des données

Un homme portant une protection complète lors d'une manifestation à Rouen accusant l'usine Lubrizol et les autorités de cacher des données - Lou Benoist - AFP

Ces admissions ont donné lieu à six hospitalisations de personnes présentant déjà des maladies respiratoires.

Les autorités sanitaires ont recensé depuis jeudi matin 156 passages aux urgences de personnes dont les symptômes pourraient potentiellement être liés à l'incendie de l'usine chimique Lubrizol à Rouen, d'après les informations de BFMTV. 121 concernent des adultes, 35 des enfants.

Selon le CHU de Rouen, cela représente entre 15 et 20 individus par jour, qui se présentent pour des gênes respiratoires, des vertiges, des nausées... Ces admissions ont donné lieu à 6 hospitalisations pour des patients qui présentaient des maladies respiratoires déjà connues. 

Entre 20% et 50% d'appels en plus au Samu

Le Samu a également été beaucoup sollicité, avec entre 20% et 50% d'appels en plus. Jeudi en particulier, le service d'aide médicale a enregistré un bond de 50% des appels. En revanche, le nombre d'interventions n'a pas spécialement bougé, les conseils étant principalement donnés par téléphone.

D'après les informations de BFMTV, la médecine de ville n'a pas connu beaucoup plus d'afflux qu'habituellement. En revanche, la vente de masques a beaucoup augmenté dans les pharmacies.

Une cellule psychologique sera mise en place au centre municipal Charlotte Delbo de 14h à 16h ce mercredi, puis jeudi et vendredi de 10h à 16h. Il s'agit de permanences d'accueil sans rendez-vous et gratuites.

Margaux de Frouville