BFMTV

Qui est Jean-Christophe Perrochon, le médecin qui veille sur la santé d'Emmanuel Macron à La Lanterne?

La Lanterne, résidence officielle située à Versailles, où Emmanuel Macron s'est isolé

La Lanterne, résidence officielle située à Versailles, où Emmanuel Macron s'est isolé - Kenzo TRIBOUILLARD © 2019 AFP

Médecin-chef de la présidence de la République, cet homme discret est en poste depuis 2014 et la présidence de François Hollande.

"L'ombre du président." Si le surnom semble tout droit sorti d'un des romans du récemment disparu John Le Carré, il désigne pourtant un personnage bel et bien réel, que l'on retrouve dans l'organigramme officiel de l'Élysée.

Médecin-chef de la présidence de la République, Jean-Christophe Perrochon est un habitué du palais présidentiel et des affres du pouvoir. Si l'homme est d'une discrétion vantée par de nombreux observateurs, il se retrouve en lumière malgré lui, au lendemain de l'annonce de la contamination d'Emmanuel Macron au Covid-19.

Alors que le président de la République s'est isolé à La Lanterne, ce dernier, qui dirige donc l'équipe médicale en charge du chef d'État, qui dépend du service des armées, aura pour mission avec trois autres médecins de veiller sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre vacances comprises, sur ce patient si particulier, souligne Le Parisien.

"Une tombe"

Cela fait maintenant plus de six années que celui qui a été ancien médecin en chef urgentiste des armées est au service du président de la République. En 2014, François Hollande le nomme en lieu et place de Sergio Albarello. Trois ans plus tard, Emmanuel Macron décide de garder le médecin, qui selon le quotidien francilien "lui inspire confiance."

Il faut dire que de nombreux témoignages soulignent et vantent la personnalité de Jean-Christophe Perrochon.

"C'est une personnalité plutôt affable, très discrète. Je le croise de temps en temps, mais on ne s'est jamais parlé", souligne un collaborateur de l'Élysée, tandis que l'ancien conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, le décrit comme "une tombe."

Depuis le début de la crise du coronavirus, le rôle du médecin a logiquement évolué. Celui qui se déplace toujours équipé d'un sac à dos permettant de prodiguer les premiers soins en cas d'incident a pour mission principale de suivre au plus près Emmanuel Macron. C'est d'ailleurs lui qui lui a fait passer le test PCR positif dans la nuit de mercredi à jeudi.

Homme à poigne

Si Jean-Christophe Perrochon se veut discret, il semble également avoir une force de persuasion importante ainsi qu'un certain poids politique. Comme le rappelle Le Point, alors qu'Emmanuel Macron devait rendre visite à Didier Raoult dans son IHU, le médecin réalisé une pré-visite. Quelques jours plus tard, au moment de la visite officielle, il avait repris le polémique professeur marseillais, lui demandant de respecter les distances de sécurité.

En 2018, son nom était également apparu en marge de l'affaire Benalla, lorsque l'ancien proche du président de la République avait été filmé en train de mollester un manifestant lors des mobilisations du 1er-Mai. Comme l'explique encore Le Point, ses factures de téléphone avaient été épluchées par la justice et, quelques heures après les révélations du Monde, Jean-Christophe Perrochon avait contacté de nombreuses personnes dont Alexandre Benalla lui-même.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV