BFMTV

"Nous avons besoin d’union nationale": des médecins d’Auvergne-Rhône-Alpes lancent un appel aux Français

Douze médecins d'Auvergne-Rhône-Alpes ont lancé un appel solennel à la population française face à l'épidémie de coronavirus (photo d'illustration)

Douze médecins d'Auvergne-Rhône-Alpes ont lancé un appel solennel à la population française face à l'épidémie de coronavirus (photo d'illustration) - Lara BALAIS © 2019 AFP

Dans un texte publié lundi sur la plateforme change.org, plusieurs médecins de la région Auvergne-Rhône-Alpes réclament une "union nationale" pour respecter les mesures de protection.

Ils lancent un "appel solennel à la population française". Une dizaine de médecins d'Auvergne-Rhône-Alpes ont signé un texte lundi - publié sur le site change.org - pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, malgré "les impacts difficiles" et la "lourdeur" de certaines contraintes. Depuis quelques jours, la région est devenue la plus touchée par l'épidémie.

Des mesures "difficiles"

Les soignants s'inquiètent notamment de "la désunion qui semble s'installer parmi nos concitoyens", explique le professeur Olivier Claris, président de la Commission médicale d'établissement des Hospices civils de Lyon, à l'origine de cette initiative.

"Je suis attristé de certaines prises de parole de personnalités publiques qui semblent ne pas vouloir comprendre la gravité de la situation. Je sais que les mesures sont difficiles pour beaucoup de nos concitoyens. Mais si nous ne luttons pas tous ensemble, ce sera pire", prévient-il.

"Besoin d'union nationale"

Dans leur texte, les médecins dénoncent les "polémiques sur les mesures gouvernementales" ainsi que les "clivages et propos haineux qui sèment le doute dans l'esprit de nos concitoyens". "Nous n’avons pas besoin de tribunes bien-pensantes opposant indûment la liberté et la science et qui remettent en cause la plus élémentaire des valeurs humaines: se protéger et protéger les siens", fustigent-ils.

Ils demandent à chacun de "respecter les mesures de protection et les gestes barrières, seuls moyens de stopper la diffusion rapide de ce virus mortel dans la population". "Nous avons besoin de votre mobilisation pour protéger les plus fragiles d’entre nous et éviter à d’autres milliers de familles la douleur de la maladie ou du deuil", poursuivent-ils. Et de conclure: "Nous avons besoin d’union nationale. Est-ce si difficile ?"

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions