BFMTV

Covid-19: le professeur Fontanet redoute "plus de 200.000 morts" si on laisse le virus circuler

L'épidémiologiste Arnaud Fontanet le 28 mars 2020.

L'épidémiologiste Arnaud Fontanet le 28 mars 2020. - Geoffroy Van der Hasselt / Pool

L'épidémiologiste et membre du Conseil scientifique estime que les dernières mesures sanitaires prises sont nécessaires afin d'éviter une saturation des hôpitaux, déjà en grande tension.

Un bilan bien plus grave si aucune mesure n'était prise. Selon l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, invité vendredi d'une conférence en ligne à l'Académie des Sciences, l'absence des dernières mesures sanitaires prises comme la mise en place d'un couvre-feu pour plusieurs millions de Français auraient des conséquences sanitaires désastreuses.

"Il y en a qui ont proposé de laisser le circuler chez les jeunes et de protéger celles et ceux qui vont faire des formes sévères à savoir les personnes de +65 ans, qui ont des comorbidité comme surpoids ou hypertension... Mais c'est un virus qui circule extrêmement vite", explique le membre du Conseil scientifique.

9 vaccins testés à grande échelle

Le Pr Arnaud Fontanet estime que laisser le virus circuler entraînera la contamination de près de "50% de la population française".

"Avec un taux de létalité de 7 personnes qui décèdent pour 1000 infections ça fera plus de 200.000 morts. C'est inacceptable aujourd'hui d'autant que les hôpitaux sont en grande tension et ne le supporteraient pas", ajoute l'épidémilogiste.

Seule voie possible et sûre selon Arnaud Fontanet pour atteindre l'immunité: le vaccin. "9 vaccins sont déjà dans la phase 3", note-t-il avant de conclure qu'"il y a encore quelques mois difficiles à passer".

Hugues Garnier Journaliste BFMTV