BFMTV

Les bébés avec leur propre chambre dormiraient plus longtemps

Les bébés dormiraient plus longtemps sans leurs parents.

Les bébés dormiraient plus longtemps sans leurs parents. - audi_insperation - Flickr

Une nouvelle étude américaine rapporte que les bébés qui ne dorment pas dans la chambre de leurs parents auraient un temps de sommeil plus long.

Laisser dormir le bébé seul, le faire dormir dans la chambre parentale, et si oui, jusqu'à quel âge? C’est le dilemme cornélien des jeunes parents, et cette nouvelle étude de l’université de Pennsylvanie relayée par CNN ne va sans doute pas les aider à le résoudre.

Le Dr Ian Paul a mené un sondage auprès de 230 mères qui avaient eu un bébé pour la première fois. D’après les résultats obtenus, il semblerait que les enfants qui ont leur propre chambre dorment plus longtemps.

Pourtant, l’année dernière, l’Académie américaine de pédiatrie avait recommandé de ne pas laisser les bébés dormir seuls, au moins pour les six premiers mois de leur existence, notamment pour limiter les risques de mort subite du nourrisson.

Selon les résultats du Dr Ian Paul, à quatre mois, les nourrissons dormant seuls avaient des périodes de sommeil sans interruption plus longues que ceux partageant la chambre de leurs parents, même si le temps de sommeil total était égal.

40 minutes de sommeil en plus

A neuf mois, ces mêmes nourrissons dormaient en moyenne 40 minutes plus longtemps sur une nuit que les enfants partageant la chambre de leurs parents. Une différence qui disparaît provisoirement au cap du premier anniversaire, mais qui réapparaît ensuite dans les habitudes de sommeil des enfants.

En effet, il semblerait que ceux qui dormaient seuls à neuf mois dormaient 45 minutes de plus à deux ans et demi, et sont plus susceptibles d’avoir une routine de sommeil plus constante et d’aller au lit plus tôt.

Mais un temps de sommeil plus long, même ininterrompu, ne garantit pas la qualité du repos, nuance Rachel Moon, professeure en pédiatrie à l’université de Virginie et co-auteure de la précédente étude de l’Académie américaine de pédiatrie:

Dormir trop longtemps pourrait être dangereux

"Nous pensons que de nombreux problèmes liés à la mort subite du nourrisson viennent du fait que les bébés ne se réveillent pas", avance-t-elle.

Si les bébés dorment trop profondément ou pendant trop longtemps, cela pourrait donc les mettre en danger.

Les différents chercheurs semblent en tout cas s’accorder pour dire que pendant les trois à six premiers mois, le bébé peut dormir dans la chambre de ses parents. Les recherches semblent en effet montrer que 90% des cas de mort subite du nourrisson surviennent avant six mois et la majorité d’entre eux entre un et quatre mois.

Liv Audigane