BFMTV
Santé

Face à la pénurie, l'Établissement français du sang appelle à donner son sang "d'urgence"

Les dons du sang ont baissé de 20% par rapport à la normale. Les points de collecte mobiles, qui représentent 80% des dons, se font beaucoup plus rares depuis le début de l'épidémie de coronavirus.

Des réserves de sang au plus bas depuis dix ans. L'Établissement français du sang (EFS) appelle à donner son sang "d'urgence" pour remédier à la pénurie liée à la crise sanitaire du coronavirus.

Baisse de 20%

Il faut au moins 100.000 poches pour avoir un niveau de réserve permettant de disposer de suffisamment de sang de chaque groupe sanguin dans tous les hôpitaux. Or, "nous sommes actuellement à dix jours de stock. Il faudrait qu'on soit à 15 jours pour être à l'aise. On tire la sonnette d'alarme pour que les gens se mobilisent", s'inquiète auprès de BFMTV Elodie Pargueur, infirmière pour l’EFS, ajoutant que "si on n'arrive pas à remonter la barre, on va vers une situation assez critique."

La France ne délivre actuellement plus de sang qu'elle n'en collecte. Les dons ont baissé de 20% par rapport à une année normale. En cause: la désorganisation liée au Covid-19.

"La quasi-totalité des collectes que nous faisons en université ou en établissements d'enseignement ne peuvent plus se faire", constate François Toujas, président de l'EFS. Les collectes d'entreprises, qui représentent une part importante de la collecte sont beaucoup moins efficaces, puisque beaucoup d'entreprises ont préféré organiser le télétravail", poursuit-il.

Une durée de vie de 42 jours

D'autant que la durée de vie des produits sanguins, comme celle des globules rouges, est limitée à 42 jours. Les professionnels de santé redoutent donc une pénurie dans les prochains jours.

L'EFS en appelle aux étudiants, mais aussi aux entreprises et aux autorités locales pour faciliter la mise en place de points de collecte mobiles, qui représente 80% des dons en temps normal.

Pour savoir où donner, vous pouvez vous rendre sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l'application Don de sang. L'EFS tient à rassurer les futurs donateurs: toutes les précautions sont prises pour éviter les risques de transmission du coronavirus, avec notamment le port du masque obligatoire pour tous, la distanciation physique et l'hygiène renforcées. Dans ce cadre, par précaution, les personnes ayant eu des symptômes de Covid doivent attendre 28 jours après leur disparition pour donner leur sang, précise l'EFS.

Par E.P avec AFP