BFMTV
en direct

EN DIRECT - Covid-19: le pass sanitaire maintenu pour l'instant dans tous les départements

EN DIRECT - Covid-19: le pass sanitaire maintenu pour l'instant dans tous les départements

Gabriel Attal

L'exécutif a rendez-vous ce matin pour un nouveau Conseil de défense sanitaire où sera discuté un éventuel aménagement du pass sanitaire, dont les modalités d'application pourraient être territorialisées.

"Prématuré", "une bonne chose": les syndicats partagés sur la fin du masque à l'école

"Quand ça s'améliore, on peut se permettre d'envisager d'alléger le protocole". Jean-Michel Blanquer s'est réjoui ce mercredi de la décision prise en Conseil des ministres de faire redescendre au niveau 1 du protocole sanitaire les écoles se trouvant dans des départements où le taux d'incidence est de moins de 50 cas pour 100.000 habitants pendant au moins cinq jours d'affilée.

Conséquence première et pour le moins visible: la fin du port du masque, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur pour les élèves et enseignants des écoles primaires à compter du 4 octobre. Les syndicats de l'enseignement sont divisés sur la mesure.

Gabriel Attal confirme la fin de la gratuité des tests "de confort" le 15 octobre

Gabriel Attal a confirmé que la gratuité des tests dits "de confort" prendra fin le 15 octobre prochain.

"Il n'y aura plus de gratuité des tests à partir du 15 octobre comme l'avait annoncé le président", a déclaré le porte-parole du gouvernement.

Gabriel Attal confirme l'instauration du pass sanitaire le 30 septembre pour les 12-17 ans

Le porte-parole du gouvernement a confirmé l'obligation pour les 12-17 ans de présenter un pass sanitaire dans certaines situations à compter du 30 septembre.

Bruno Le Maire confirme l'intention du gouvernement de mettre fin au "quoi qu'il en coûte"

S'exprimant à l'issue du Conseil des ministres, le ministre de l'Economie est revenu sur le projet de loi de finances tout en confirmant la fin du "quoi qu'il en coûte", à savoir la mobilisation de tous les moyens financiers nécessaires pour contrer les répercussions économique du coronavirus.

"Nous mettons fin au 'quoi qu'il en coûte'. Nous ne laissons pas filer les dépenses", a assuré Bruno Le Maire alors que de nombreuses aides ont été annoncées récemment par le gouvernement.

Les jauges des établissements recevant du public levées à partir du 4 octobre dans les départements avec un taux d'incidence sous les 50

Gabriel Attal a également annoncé que les jauges des établissements recevant du public seront levées à partir du 4 octobre dans les départements présentant un taux d'incidence sous les 50 cas pour 100 000 habitants pendant au moins cinq jours.

Pas d'adaptation locale ou d'allègement pour l'instant du pass sanitaire

Le porte-parole du gouvernement a écarté pour l'instant toute adaptation locale ou tout allègement des règles d'application du pass sanitaire en France.

Gabriel Attal a toutefois indiqué qu'Emmanuel Macron a demandé des critères d'adaptation du pass sanitaire qui prendront notamment en compte le taux de vaccination et le taux d'incidence.

Fin du port du masque à l'école élémentaire le 4 octobre dans les départements où le taux d'incidence est inférieur à 50

A partir du lundi 4 octobre, le protocole scolaire passera en niveau 1 dans les départements où le taux d'incidence est inférieur à 50 durant au moins cinq jours. Conséquence: la fin du port du masque à l'extérieur comme à l'intérieur des établissements scolaires se trouvant dans ces départements.

Gabriel Attal: "l'amélioration sanitaire se poursuit"

Le porte-parole du gouvernement s'exprime à l'issue du Conseil de défense dédié notamment à la situation sanitaire liée au Covid-19.

"Lamélioration sanitaire se poursuit grâce à la campagne de vaccination, qui est une réussite française", a déclaré Gabriel Attal.

Gabriel Attal a toutefois souligné que "la prudence s'impose" malgré tout au regard de la situation dans certains territoires, notamment en Outre-mer.

QR code du pass sanitaire de Macron diffusé: les suspects "identifiés"

Les soignants qui ont partagé sur les réseaux sociaux le QR code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron "ont été identifiés" et une saisine de leurs ordres professionnels "est en cours", a indiqué mercredi l'Assurance maladie, après la fuite.

"Les professionnels de santé ayant eu accès irrégulièrement (au QR code du chef de l'Etat), en infraction par rapport au code de déontologie qui s'impose à eux, ont été identifiés par la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) dans la base Vaccin Covid", a indiqué à l'AFP l'organisme.

Le QR code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron avait été partagé ces derniers jours sur plusieurs réseaux sociaux. On pouvait y lire le nom du Président et sa date de naissance.

L'Élysée a confirmé à l'AFP l'authenticité du document, en déplorant que des professionnels de santé aient consulté le dossier vaccinal du président de la République - dont le fameux QR code - et aient fait circuler les données "soit par négligence, soit par malversation".

Y aura-t-il une reprise de l'épidémie à l'automne ?

Alors que les indicateurs de l'épidémie sont en baisse depuis plusieurs semaines, la question se pose d'une reprise possible de l'épidémie de Covid-19 avec l'arrivée de l'automne, comme cela est arrivé en 2020. On sait en effet que le rafraichissement de la météo peut avoir un impact sur la situation sanitaire.

Plus de six milliards de doses de vaccins administrées dans le monde

Plus de six milliards de doses de vaccins contre le Covid ont été administrées dans le monde, selon un décompte réalisé mercredi par l'AFP à 9H30 GMT à partir de sources officielles.

Avec 2,18 milliards d'injections, la Chine concentre près de quatre doses sur dix administrées dans le monde. L'Inde (826,5 millions) et les États-Unis (386,8 millions) complètent le podium en valeur absolue.

Mais rapporté à la population, et parmi les pays de plus d'un million d'habitants, ce sont les Émirats arabes unis qui sont champions de la vaccination: ils ont administré 198 doses pour 100 habitants et plus de 81% de leur population est complètement vaccinée. Suivent dans le peloton de tête l'Uruguay (175 doses pour 100 habitants), Israël (171), Cuba (163), le Qatar (162) ou encore le Portugal (154).

Des annonces à venir après le Conseil de défense sanitaire

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal annoncera les décisions prises lors du Conseil de défense tenu ce mercredi matin en ouverture de son traditionnel point-presse.

Les États-Unis vont faire don de 500 millions de doses de vaccin supplémentaires aux pays pauvres

Les États-Unis vont acheter et distribuer aux pays en développement 500 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer contre le Covid-19, portant à plus de 1,1 milliard au total le nombre de doses que Washington a promis de donner, ont indiqué mercredi de hauts responsables de l'administration américaine.

Le président américain Joe Biden veut par ailleurs fixer "un objectif ambitieux", à savoir que chaque pays, y compris les plus pauvres, "atteigne 70% de vaccinations" d'ici un an, au cours d'un sommet virtuel qu'il présidera dans la journée, ont précisé ces sources.

Pass sanitaire local et assouplissement du protocole scolaire au menu

Un Conseil de défense se tient actuellement à l'Elysée. Au menu des discussions, un éventuel assouplissement du pass sanitaire, une évolution du protocole scolaire, avec notamment la question du port du masque et de la fermeture des classes ainsi que l'arrêt du remboursement des tests dits "de confort".

L'exécutif envisage de faire évoluer les mesures de freinage de manière territorialisée, afin de les adapter à la situation sanitaire de chaque département. Dans les territoires les plus épargnés par le virus, la fin de l'obligation du port du masque à l'école pourrait ainsi être envisagée.

La Nouvelle-Calédonie sous le choc après l'annonce de 16 décès en 24 heures

La Nouvelle-Calédonie, confrontée pour la première fois au Covid-19, a enregistré 16 morts en 24 heures, ont annoncé les autorités locales mercredi, soit le bilan le plus lourd depuis le début de l'épidémie début septembre.

Ce territoire français du Pacifique Sud "traverse une crise jamais vue dans toute son histoire", a alerté Gilbert Tyuienon, un des porte-parole du gouvernement local.

Au total, 49 personnes sont décédées du Covid-19 depuis la découverte des premiers cas autochtones le 6 septembre. Seize sont décédées mardi, le double du nombre de victimes enregistrées la veille.

Cinquante-deux personnes sont en réanimation et 323 hospitalisées en unité Covid alors que le pic épidémique n'est pas atteint, indique la direction des Affaires sanitaires.

Le ministre brésilien de la Santé positif au Covid-19

Le ministre brésilien de la Santé, Marcelo Queiroga, a été "testé positif au Covid-19" après avoir participé mardi à l'Assemblée générale de l'ONU à New York, inaugurée par le président Jair Bolsonaro, selon un communiqué officiel du pays sud-américain.

Il s'agit du deuxième cas positif dans l'entourage de Bolsonaro depuis son arrivée dans la ville américaine.

Marcelo Queiroga était aux côtés de Jair Bolsonaro lors de plusieurs événements, dont une rencontre lundi avec le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Jair Bolsonaro, qui s'est montré sans masque à plusieurs reprises au cours du voyage, n'a pas été vacciné contre le Covid-19 et a répété qu'il serait "le dernier" Brésilien à recevoir le vaccin.

Nouveau Conseil de défense au menu de l'exécutif

Ce mercredi matin, un nouveau Conseil de défense se réunira autour du chef de l'Etat pour discuter, entre autres sujets, d'un éventuel aménagement des règles d'application du pass sanitaire.

Face au recul de l'épidémie sur le territoire métropolitain, l'exécutif envisage une territorialisation des mesures de freinage, qu'il indexerait à la situation sanitaire locale.

En manque de soignants, l'hôpital de Mulhouse déclenche le Plan blanc

Avec l'entrée en vigueur de l'obligation vaccinale pour les soignants le 15 septembre dernier, certains hôpitaux se retrouvent en difficulté, faute de personnel.

C'est le cas du groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA), qui comprend dix établissements dans le Haut-Rhin, qui a annoncé ce mardi le déclenchement du Plan blanc. Près de 170 salariés du groupe ont en effet été suspendus, en raison de leur refus de se faire vacciner.

Notre article complet ici.

La Guadeloupe assouplit son couvre-feu

Durement touchée par une nouvelle vague épidémique portée par l'émergence du variant Delta, la Guadeloupe va desserrer ses mesures de freinage à compter de ce mercredi, comme le détaillent les services du préfet.

Le couvre-feu, jusqu'ici fixé de 19h à 5h du matin, sera repoussé à 20h. La limitation des déplacements passe, elle, de 5 à 10km.

Ces nouvelles règles s'appliqueront pour une durée de deux semaines.

Bonjour à tous !

Bienvenue dans ce live consacré au suivi de l'actualité en lien avec l'épidémie de Covid-19.

François de La Taille