BFMTV
en direct

Covid-19: la France repasse sous la barre des 2.000 malades en réanimation

Covid-19: la France repasse sous la barre des 2.000 malades en réanimation

Photo d'illustration

Uniquement en centre, avec l'autorisation des deux parents et le consentement du mineur: la vaccination des adolescents contre le Covid-19 débute mardi sous certaines conditions.

Ce live est terminé

Ce live est désormais clos. Merci de nous avoir suivi sur BFMTV.

La France repasse sous la barre des 2.000 malades en réanimation

Les chiffres officiels ont aussi renseigné sur la part de la population frappée par la maladie. Actuellement, 1.952 malades du Covid se trouvent hospitalisés en services de réanimation. Il faut remonter au 18 octobre pour trouver un chiffre comparable (1.939), et à l'époque, la tendance était à la hausse alors qu'elle est à la baisse actuellement.

Tous services confondus, 12.008 malades sont actuellement hospitalisés pour le Covid, en baisse constante depuis mi-avril. La France n'est jamais repassée sous la barre des 12.000 depuis le 19 octobre.

Sur les dernières 24 heures, 300 personnes ont été hospitalisées à cause du Covid, dont 69 dans les services de réa. Début avril, ces admissions quotidiennes culminaient à des valeurs dix fois plus élevées (plus de 3.000 et plus de 600).

30.764.968 personnes ont reçu au moins une injection: les chiffres de Santé Publique France ce mardi

Santé Public France a publié les chiffres quotidiens de la vaccination. Ce mardi soir, 30.764.968 personnes - soit 45,9% de la population totale et 58,6% de la population majeure précise l'instance - ont reçu au moins une injection en France, et 16.554.449 sont désormais pleinement vaccinées. Au total, on a procédé à 678.535 injections au cours des dernières 24h.

Les Etats-Unis dépassent les 600.000 morts du Covid-19

Plus de 600.000 personnes sont décédées du Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, selon les chiffres mardi de l'université Johns Hopkins, un sombre cap venant rappeler que des centaines d'Américains meurent toujours chaque jour du coronavirus, malgré la campagne de vaccination.

Les Etats-Unis sont de loin le pays enregistrant le plus lourd bilan lié au coronavirus, selon les données officielles communiquées par les autorités dans le monde, devant le Brésil et l'Inde.

Vaccination: Véran promet plus de souplesse pour l'injection de la 2e dose

Le ministre de la Santé Olivier Véran a fait savoir, ce mardi, que le gouvernement était sur le point de modifier "les systèmes de rendez-vous" de vaccination, afin de "permettre de programmer un rappel entre 21 et 49 jours après la 1ere injection".

Tout comprendre sur la vaccination des ados

La vaccination des adolescents est possible depuis ce matin en France, avec pour objectif de la part des autorités d'accroître l'immunité collective des Français pour faire face au Covid-19 et à la menace de nouveaux variants comme le Delta.

Les premières injections sont possibles chez les 12-17 ans, à condition qu'ils soient volontaires, que leurs parents soient d'accord, et en présence de l'un d'entre eux. On vous donne le mode d'emploi:

Emirates, frappée par la crise sanitaire

Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, a annoncé mardi des pertes annuelles d'environ 4,5 milliards d'euros, une première en plus de trois décennies alors que les blocages et les restrictions liés à la pandémie ont durement frappé le secteur de l'aviation.

Le Covid a dégradé les conditions de travail des employés de maison, selon l'OIT

Les employés de maison ont vu leurs conditions de travail se dégrader pendant la pandémie de Covid-19, dix ans après l'adoption d'une convention historique de l'Organisation internationale du travail sur leur droits.

Selon ce nouveau rapport publié mardi par l'OIT, pour nombre des 75,6 millions d'employés à domicile à travers le monde (soit 4,5% des salariés), il n'y a pas eu d'amélioration en matière de conditions de travail au cours de la dernière décennie.

Les employés de maison, dont 61,4 millions évoluent au sein de l'économie informelle, sont les plus touchés par les répercussions de la pandémie.

Véran annonce que 2 à 4% des tests criblés en France correspondent à du variant Delta

Olivier Véran met en garde contre tout excès d'optimisme. Le ministre de la Santé vient d'annoncer que 2 à 4% des tests criblés en France correspondent au variant Delta jusqu’ici connu sous le nom de variant indien - soit de 50 à 150 nouvelles contaminations par jour. "Vous allez dire que c'est encore peu mais c'était la situation anglaise il y a quelques semaines", a-t-il commenté lors d'un déplacement.

"L'Angleterre a décidé (lundi) d'ajourner la dernière étape du déconfinement sur le territoire anglais de 4 semaines", a rappelé Olivier Véran. Le variant Delta y est devenu majoritaire, remettant l'épidémie sur une "trajectoire ascendante". Et ce alors que le pays a un "taux de couverture vaccinale supérieur au nôtre" et était "descendu très bas en terme de circulation du virus".

En conséquence, Olivier Véran appelle les Français à ne "pas relâcher (leur) vigilance collective". "On est train d'écraser le virus mais nous ne devons certainement pas donner prise au variant indien pour qu'il fasse repartir une nouvelle vague épidémique", a-t-il demandé. "L'exemple de nos voisins anglais doit nous enjoindre encore à la prudence, au courage, à la solidarité."

62.000 mineurs ont pris rendez-vous sur Doctolib lundi

Si la campagne de vaccination s'élargit ce mardi aux adolescents, la prise de rendez-vous a débuté dès lundi pour eux. Sur l'ensemble de la journée, 62.000 mineurs ont pris rendez-vous sur Doctolib, annonce le site - c'est 1 rendez-vous sur 4 pour la journée.

Couvre-feu: la ministre des Sports confirme une "tolérance" pour les supporters qui rentreront après France-Allemagne

Le couvre-feu est maintenu à 23h, mais les autorités promettent de la "mansuétude". À quelques heures du coup d'envoi de France-Allemagne, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a confirmé sur France Info qu'il y aura "une tolérance pour les personnes qui rentreraient chez elles après avoir suivi le match".

"Il faut respecter la règle, à savoir être dans un café avec des places assises pour suivre le match et puis rentrer à la maison après le match, une fois qu'on a été très heureux de cette victoire des Bleus ce soir", a-t-elle insisté.

Revers pour AstraZeneca dans le développement d'un traitement anti-Covid

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca annonce avoir subi un revers dans le développement d'un traitement contre le coronavirus, dont l'efficacité sur les personnes exposées au virus n'a pas été prouvée. Il s'agit d'un traitement par anticorps, dont le nom de code est AZD7442 et qui doit permettre à la fois de prévenir et de traiter la maladie.

"L'essai n'a pas atteint le but principal de prévenir les cas de Covid-19 symptomatique après exposition" au virus, explique AstraZeneca dans un communiqué.

Le traitement était en phase 3 de développement, c'est-à-dire en essais cliniques de grande ampleur afin de mesurer sa sûreté et son efficacité.

Les 1121 participants étaient des adultes de plus de 18 ans qui n'étaient pas vaccinés et qui ont été exposés à une personne contaminée au cours des huit jours précédents. Le traitement n'a permis de réduire le risque de développer un Covid-19 avec symptômes que de 33%.

Des essais se poursuivent pour évaluer le remède sur des patients avant exposition au virus, et pour ceux qui ont développé des formes sévères.

Couvre-feu à 23h: les forces de l'ordre invités à faire preuve de "mansuétude" ce soir pour les supporters des Bleus

Les pouvoirs publics ont prévu de ne pas relâcher les restrictions liées au couvre-feu à 23h, malgré l’entrée en lice de l’équipe de France à l’Euro contre l’Allemagne, ce mardi soir (21h). Mais le ministère de l’Intérieur pourrait bien faire preuve d’un peu plus de compréhension.

Dans un télégramme adressé aux préfets ce lundi soir, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux forces de l’ordre de faire preuve d’"une particulière mansuétude" mardi soir après 23 heures, une fois le coup de sifflet final de France-Allemagne sifflé.

"L’horaire du couvre-feu reste fixé à 23 heures", a toutefois précisé Beauvau à BFMTV. Et d’ajouter: "La mansuétude ne s’appliquera que pour permettre de rentrer à son domicile à l’issue du match. Elle ne saurait être un prétexte pour pouvoir prolonger la soirée dans des bars, restaurants ou sur la voie publique".

Une responsable du labo de Wuhan rejette à nouveau les accusations sur les origines du Covid-19

Une virologue chinoise, directrice d'un des laboratoires de l'Institut de virologie de Wuhan, a de nouveau démenti la théorie selon laquelle le virus à l'origine du Covid-19 aurait pu s'échapper de son institution, dans un entretien paru ce lundi dans le New York Times.

Longtemps balayée d'un revers de main par la plupart des experts, la théorie d'un accident de laboratoire à Wuhan, en Chine, est revenue en force ces dernières semaines dans le débat américain. Et les appels en faveur d'investigations plus approfondies se multiplient au sein de la communauté scientifique.

"Comment diable puis-je apporter des preuves de quelque chose dont il n'y a aucune preuve?", a expliqué au journal Shi Zhengli, à la tête du laboratoire de haute sécurité P3 (pour "pathogène de classe 3") de l'institut de Wuhan qui étudie de nombreux virus dont les coronavirus.

Selon le New York Times, Dr Shi a ensuite répondu par une négative appuyée lorsqu'il lui a été demandé si son laboratoire avait eu en sa possession une souche du nouveau coronavirus avant la pandémie.

La pression sur l'hôpital poursuit sa décrue

La pression sur les services hospitaliers continue de baisser, avec un peu plus de 2000 malades du Covid-19 en services de réanimation ce lundi, selon les chiffres de Santé Publique France.

La France compte désormais 12.374 personnes hospitalisées en raison du Covid-19, un chiffre au plus bas depuis la mi-octobre. La décrue du nombre de patients traités en soins critiques, pour les formes les plus graves, se poursuit aussi, avec 2068 malades, un plus bas depuis la mi-octobre également, dont 71 nouvelles admissions.

Le nombre de contaminations s'élève à 689 cas confirmés en 24 heures contre 2855 la veille. Ce chiffre est toujours plus bas le lundi, après le week-end, mais il était encore de 1164 lundi dernier. Le taux de positivité sur les sept derniers jours, soit le rapport entre le nombre de personnes testées positives et le nombre total de personnes testées, est en baisse à 1,5%.

Les adolescents éligibles à la vaccination

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. La campagne de vaccination s'ouvre officiellement ce mardi aux adolescents âgés de 12 à 18 ans, soit potentiellement 3 millions et demi de personnes. Les deux parents devront donner leur accord, mais la présence de l'un d'entre eux seulement est requise lors de l'injection.

Jusqu'ici, les jeunes de 16 et 17 ans pouvaient être vaccinés dans deux cas de figure: s'ils souffraient d'une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 ou s'il s'agissait de proches de personnes immunodéprimées.

La vaccination des adolescents ne sera possible qu'en centre avec le vaccin PfizerBioNTech, le seul à ce jour à disposer d'une autorisation de mise sur le marché pour cette tranche d'âge. On vous explique tout dans cet article.

BFMTV