BFMTV
en direct

Covid-19: la ville de New York va offrir 100 dollars aux primo-vaccinés

Covid-19: la ville de New York va offrir 100 dollars aux primo-vaccinés

Vue de la ville de New York, le 11 mai 2021

Le préfet de l'île a annoncé ce mercredi la mise en place d'un nouveau confinement avec une clause de revoyure à la "mi-août". Il s'appliquera de 5 heures à 19 heures et viendra compléter le couvre-feu déjà en vigueur en soirée.

Fin du live

Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi.

Un confinement de trois semaines mis en place en Martinique

Un confinement de trois semaines sera mis en place ce week-end et pour trois semaines en Martinique, avec une clause de revoyure en août, a annoncé le préfet Stanislas Cazelles, ce mercredi, lors d'une conférence de presse.

La ville de New York va offrir 100 dollars aux primo-vaccinés

À partir de vendredi, New York va offrir 100 dollars à chaque primo-vacciné, a annoncé ce mercredi Bill de Blasio, le maire de New York.

"Nous offrirons 100 dollars à chaque New Yorkais qui va se faire vacciner dans un centre de vaccination de la ville. Nous lui dirons merci, nous sommes très contents que vous vous soyez fait vacciner, pour vous-même, pour votre famille et pour votre entourage. Voici 100 dollars, merci pour cette bonne action et d'encourager les gens", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Roselyne Bachelot n'est "pas favorable" à la vaccination obligatoire pour tous

Roselyne Bachelot a indiqué ne pas être "favorable" à la vaccination obligatoire pour tous, ce mercredi, sur LCI.

"Nous n'en sommes pas là dans la pandémie. Il y a un débat sur les libertés individuelles qui est légitime, il mérite d'être posé. Les mesures actuelles sont un juste équilibre, dans l'état actuel de la pandémie", a-t-elle précisé.

Roselyne Bachelot assure que le gouvernement aidera "les secteurs culturels à traverser ce trou d'air"

Roselyne Bachelot a assuré, ce mercredi, sur LCI, que le gouvernement aidera "les secteurs culturels à traverser ce trou d'air" que représente la crise sanitaire.

"Nous sommes le pays qui a le plus aidé le secteur culturel et nous allons continuer. D'abord, en maintenant les aides transversales, en établissant des aides secteur par secteur si c'est utile, et nous sommes en train de réfléchir sur les prêts garantis par l'État pour étaler les remboursements", a-t-elle précisé.

Baisse de fréquentation des lieux culturels avec le pass sanitaire: pour Bachelot, "il faut voir comment ces chiffres évoluent"

Roselyne Bachelot a indiqué ce mercredi, sur LCI, que la baisse de fréquentation des lieux de culture s'élevait à 41% depuis la mise en place du pass sanitaire.

"C'est une baisse très importante qui impacte une saison cinématographique qui avait très bien démarré. Il faut voir comment ces chiffres évoluent. Il y aura une clause de revoyure le 30 août", a cependant affirmé la ministre de la Culture.

Selon elle, avec la reprise de l'épidémie, le gouvernement aurait fait le choix de fermer les lieux de culture "il y a six mois". "Là, avec la vaccination et le pass sanitaire, nous pouvons affronter une épidémie grave en laissant les lieux de culture ouverts", a souligné la ministre.

992 patients en réanimation, 91 nouvelles admissions en 24 heures

En France, 992 personnes sont actuellement en réanimation, selon les dernières données de Santé publique France. Un chiffre en augmentation par rapport à mardi (978), lundi (952) et dimanche (886). 91 patients y ont été admis en 24h.

7208 personnes sont actuellement hospitalisées, un chiffre lui aussi en augmentation par rapport à mardi (7137), lundi (7079) et dimanche (6843). 490 patients ont été admis en 24h. 

40 personnes sont mortes à l'hôpital en 24 heures.

27.934 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24h.

La HAS approuve l'utilisation du vaccin Moderna pour les 12-17 ans

La Haute autorité de santé (HAS) a donné mercredi son feu vert à l'utilisation du vaccin Moderna pour les 12-17 ans, qui devient ainsi le deuxième vaccin, après le Pfizer, à pouvoir être administré dans cette tranche d'âge.

"Dans le contexte d'une circulation forte du variant Delta, la HAS valide l'intégration du vaccin Moderna dans la stratégie vaccinale", élargie aux adolescents depuis la mi-juin avec une première autorisation donnée à Pfizer, a annoncé l'instance publique indépendante, dans un communiqué.

L'autorité a souligné que ce variant, au moins deux fois plus contagieux que ses prédécesseurs, "entraîne une hausse importante du nombre de nouvelles contaminations", avec "un nombre d'hospitalisations et d'admissions en soins critiques (qui) repartent depuis quelques jours à la hausse".

L'Angleterre exempte de quarantaine les voyageurs vaccinés arrivant de l'UE et des Etats-Unis

Les voyageurs complètement vaccinés contre le Covid-19 arrivant en Angleterre de l'Union européenne et des États-Unis seront désormais exemptés de quarantaine, une mesure réclamée par le secteur du tourisme et les expatriés, a annoncé mercredi le gouvernement britannique.

Cette mesure entrera en vigueur à partir de lundi à 04h00 (03h00 GMT), a précisé le ministre des Transports Grant Shapps sur Twitter.

L'état d'urgence déclaré en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélémy

L'état d'urgence sanitaire sera déclaré mercredi à minuit en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, afin de "permettre de prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger les centres hospitaliers locaux qui pourraient rapidement se retrouver sous forte tension", a indiqué le porte-parole du gouvernement.

"En Guadeloupe, seuls 15 % de la population est complètement vaccinée", alors qu'à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, "le taux d'incidence atteint 1.714 cas pour 100.000 habitants", a souligné Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

Le pass sanitaire entrera en vigueur le 9 août

La nouvelle loi sur les mesures anti-Covid, dont le pass sanitaire, entrera en vigueur le 9 août prochain, a déclaré ce mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres.

"Le Conseil constitutionnel a indiqué qu'il rendrait sa décision le 5 août prochain, la loi sera donc promulguée dans la foulée, avec une entrée en vigueur que nous prévoyons pour le 9 août", a déclaré Gabriel Attal, en assurant qu'il y aurait "un temps d'adaptation et de rodage".

Marine Le Pen dénonce les annonces de Jean-Michel Blanquer

La présidente du Rassemblement national a réagi sur Twitter aux annonces du ministre de l'Education nationale sur le protocole sanitaire qui s'appliquera à la rentrée dans les établissements scolaires, et notamment sur l'éviction des élèves non-vaccinés en cas de cas de Covid dans la classe.

"La violence tranquille des annonces de M. Blanquer, qui envisage l’exclusion des élèves mineurs non-vaccinés des sorties scolaires entre autres, est juste révoltante. Comment peut-on même songer à faire cela?", a-t-elle écrit.

Rentrée scolaire: l'essentiel du protocole sanitaire en un coup d'œil

La secrétaire d'État Sarah El Haïry défend le nouveau protocole sanitaire sur BFMTV

La secrétaire d'État Sarah El Haïry défend le nouveau protocole sanitaire pour la rentrée scolaire, qui prévoit "l'éviction" des collégiens et lycéens non-vaccinés si une contamination au Covid est détectée dans une classe. Les vaccinées pourront continuer à suivre les cours en présentiel, pendant que leurs camarades seront à distance.

"L'école à deux vitesses, ce serait de fermer les écoles", défend-elle sur BFMTV. "Aujourd'hui, l'engagement (...) c'est de permettre de ne jamais avoir de rupture. Les formes seront différentes, c'est certain mais l'enseignement ne s'arrêtera pas."

Elle défend "une mesure d'incitation (à la vaccination) et de protection" et "invite les parents à commencer la vaccination de leurs enfants de 12 à 17 ans". "C'est la meilleure manière de les protéger et de leur permettre de rester en classe", de "leur garantir l'enseignement de meilleure qualité et le plus complet parce qu'évidemment quand on est en classe, avec son enseignant, on apprend mieux".

"L'objectif qui est le nôtre, c'est de garder ces écoles ouvertes", poursuit Sarah El Haïry. "Ce qui serait pire, ce serait que nos établissements n'ouvrent pas, que nos classes ferment. Il n'y a pas de raison de faire payer à ceux qui se sont fait vacciner, de prendre le risque de fermer ces classes."

Vert, jaune, orange, rouge... Le protocole pour la rentrée scolaire adapté en fonction du niveau de circulation du virus

Accueil des élèves, port du masque, cantine... Les règles ne seront pas partout les mêmes pour la rentrée scolaire. Le nouveau protocole sanitaire, dévoilé ce mercredi, met en place une graduation avec quatre niveaux, en fonction de la circulation du virus, dans le département, l'académie ou la région de l'établissement.

  • niveau 1 / niveau vert
  • niveau 2 / niveau jaune
  • niveau 3 / niveau orange
  • niveau 4 / niveau rouge

À chaque niveau ses règles, détaillées sur le site du ministère de l'Éducation nationale.

Rentrée scolaire: le nouveau protocole sanitaire dévoilé ce matin

Jean-Michel Blanquer annonce que le protocole sanitaire pour la rentrée de septembre sera publié ce mercredi matin. Principale nouveauté: les collégiens et lycéens non-vaccinés auront cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe, les vaccinés continueront à avoir cours en présentiel.

Extension du pass sanitaire: Jean-Baptiste Djebbari table sur une mise en application entre le 7 et le 10 août

Quand le pass sanitaire sera-t-il effectivement étendu aux bars, restaurants ou encore aux trains et aux avions? Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, évoque une promulgation de la loi anti-Covid le 7 août, pour une application d'ici au 10 août.

Aides aux entreprises pénalisées par le pass sanitaire: Le Maire promet de "répondre présent"

Bruno Le Maire promet de "répondre présent" pour les entreprises qui subissent ou craignent de subir des pertes en raison de l'extension du pass sanitaire. "Je veux rassurer tous ces professionnels, nous sommes toujours là, nous l'avons toujours été depuis le premier jour de la crise", explique le ministre de l'Économie sur RTL.

Pour l'heure, "les aides sont maintenues, le fonds de solidarité est toujours actif". "À la fin du mois d'août, je recevrai l'enemble des secteurs auquel un pass sanitaire est imposé et nous verrons avec eux quelles sont les pertes de chiffre d'affaires et nous prendrons les décisions nécessaires pour les aider", assure Bruno Le Maire.

"Il n'est pas question d'abandonner qui que ce soit dans cette crise", ajoute le ministre, qui estime que "le pass sanitaire est une protection pour ces entrepreneurs, pour ces activités parce qu'il permet d'éviter une nouvelle vague de pandémie".

"Vaccinez-vous pour vous et pour la France": l'appel de Macron en Polynésie française

Emmanuel Macron conclut en ce moment son déplacement en Polynésie française, avec un discours dans lequel il a commencé par exhorté les habitants à se faire vacciner. Un appel aux résidents de ce territoire d'outre-mer, mais qui fait écho aux messages de l'exécutif à destination de tous les Français.

"Je vous le dis avec beaucoup de force: nous sommes la nation de Pasteur, nous sommes la nation des Lumières", a commencé le président de la République. "Face à un virus, quand tous les spécialistes du monde entier vous disent que le seul moyen de s'en sortir est le vaccin, quand plus de 3 milliards d'habitants de la planète ont été vaccinés, je vous le dis avec force: le seul moyen de nous en sortir, de protéger les plus anciens, les plus vulnérables, de pouvoir aussi rouvrir la Polynésie pleinement, c'est le vaccin."

"Vaccinez-vous pour vous, vaccinez-vous pour vos parents, vaccinez-vous pour la Polynésie et pour la France", a conclu Emmanuel Macron.

Le masque est désormais obligatoire sur le littoral de la Vendée à l'Espagne

Face à "une dégradation sanitaire brutale" liée au Covid-19, la préfecture de la Gironde a rendu mardi le port du masque obligatoire à Bordeaux et dans les zones touristiques, mesure qui touche désormais l'essentiel des stations balnéaires atlantiques des Sables-d'Olonne (Vendée) à la frontière espagnole.

Les autorités préfectorales de Vendée, Charente-Maritime, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques ont en effet récemment pris des arrêtés similaires, qui concernent notamment les secteurs très fréquentés en été que sont les îles de Ré et d'Oléron, Hossegor ou encore Biarritz.

On récapitule les principales mesures prises, département par département, dans cet article.

Face à la hausse des cas, les Américains vaccinés doivent remettre le masque dans les zones à risque

Les Américains vaccinés doivent à nouveau porter le masque en intérieur dans les zones à haut risque, ont annoncé les autorités sanitaires locales ce mardi. Ce changement de directive intervient au moment où le variant Delta entraîne une forte hausse des cas, notamment dans les régions moins bien vaccinées.

"Dans les zones où la transmission (du Covid-19) est importante, les CDC recommandent aux personnes entièrement vaccinées de porter des masques dans les lieux publics en intérieur", a déclaré Rochelle Walensky, directrice des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), affirmant que le variant Delta rendait nécessaire cette consigne.

Si la vaccination reste efficace face au variant Delta, de nouvelles données "indiquent qu'en de rares occasions, des personnes vaccinées (...) pourraient être contagieuses et transmettre le virus à d'autres", a-t-elle ajouté. "Ces nouvelles découvertes sont inquiétantes et justifient malheureusement une mise à jour de notre recommandation."

Près de 1000 patients en réanimation, 27.000 contaminations recensées en un jour

Près de 1000 patients atteints du Covid-19 sont désormais hospitalisés dans les services de réanimation, un chiffre qui remonte légèrement depuis plusieurs jours, selon les données de Santé publique France.

Avec 121 nouvelles admissions en 24 heures, 978 patients se trouvent désormais dans les services de soins critiques, qui prennent en charge les cas les plus graves, contre 952 lundi et 876 il y a une semaine. Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés, qui a repassé lundi la barre des 7000, atteignait 7137 mardi, dont 557 nouveaux patients admis au cours des dernières 24 heures.

Alors que la France fait face depuis début juillet à une envolée des contaminations en raison du variant Delta, plus contagieux, et de la levée des dernières restrictions, la pression sur l'hôpital restait jusqu'alors contenue. Mais depuis deux semaines, les indicateurs hospitaliers sont repartis à la hausse.

On observe toutefois "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", a souligné ce mardi le ministre de la Santé Olivier Véran, expliquant que grâce à la vaccination, "il y a moins de patients hospitalisés pour formes graves du Covid dans notre pays qu'il y en avait lors des vagues précédentes pour un nombre de contaminés identiques".

Car pendant ce temps, les contaminations flambent avec 26.871 nouveaux cas positifs comptabilisés ce mardi contre 18.181 une semaine plus tôt, soit le chiffre quotidien le plus haut depuis le 28 avril

Vaccination: 3 million de rendez-vous ouverts dans les 10 prochains jours

"Hésitants", personnes âgées ou fragiles: les autorités continuent la course à la vaccination contre le Covid-19 et le variant Delta pour aller au-delà de ce cap des 50% des Français complètement vaccinés. Selon le ministère de la Santé, la France, qui était en retard sur ses voisins européens, a "réduit l'écart avec l'Italie et la Belgique". Elle reste derrière l'Espagne et le Portugal mais est en "phase de rattrapage très rapide".

Le Premier ministre Jean Castex, en visite en Seine-Saint-Denis pour convaincre les habitants de se faire vacciner, s'est dit persuadé que le nouvel objectif de 50 millions de primo-vaccinés d'ici fin août serait atteint. Il doit réunir ce mercredi en tout ébut de matinée les ministres concernés par la crise sanitaire.

"Trois millions de rendez-vous seront ouverts dans les dix prochains jours", a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran qui l'accompagnait.

"Il est urgent de se vacciner", a martelé sur France Inter Alain Fischer, le "monsieur vaccin" qui conseille le gouvernement, déplorant, à cause de Delta, "une augmentation du nombre d'hospitalisations de plus de 60% en une semaine et de plus de 80% pour les passages en réanimation".

Un Français sur deux est désormais complètement vacciné

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Un Français sur deux est désormais complètement vacciné, a annoncé mardi soir la Direction générale de la Santé, un niveau encore éloigné du seuil d'immunité collective estimé à environ 90% avec le nouveau variant Delta, plus contagieux.

Le seuil des 40 millions de Français ayant reçu au moins une injection a été franchi lundi, avec un mois d'avance sur le calendrier initial. Le gouvernement vise désormais 50 millions de primo-vaccinés d'ici fin août.

BFMTV