BFMTV
en direct

Blanquer souhaite que les écoles restent ouvertes en cas de nouveau confinement

Jean-Michel Blanquer à l'Assemblée nationale, le 19 janvier 2021

Jean-Michel Blanquer à l'Assemblée nationale, le 19 janvier 2021 - Stéphane de Sakutin

Le laboratoire pharmaceutique vient d'annoncer que son vaccin est efficace contre les variants britannique et sud-africain du Covid-19.

Les Etats-Unis proches de l'immunité collective d'ici l'été, selon Biden

Le président américain Joe Biden a estimé ce lundi que les Etats-Unis seraient proches de l'immunité collective par rapport au Covid-19 d'ici l'été.

Jean-Michel Blanquer souhaite que les écoles soient maintenues ouvertes en cas de nouveau confinement

Ce soir sur LCI, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a exprimé son souhait que les écoles "restent ouvertes" si un nouveau confinement venait à être décrété.

Deuxième soirée d'émeutes aux Pays-Bas avant le couvre-feu

Les médias annoncent ce lundi soir que les Pays-Bas ont connu de nouvelles émeutes après que les autorités ont imposé à compter de ce samedi un couvre-feu (entre 21h et 4h30).

Le ministère de la Santé annonce 1.092.958 vaccinés depuis le début de la campagne

À la date de ce soir, on compte, selon les chiffres du ministère de la Santé, 1.092.958 vaccinations depuis le début de la campagne, soit 66.087 de plus qu'hier, soit 66 087 personnes de plus qu'hier. Parmi ces 1.092.958 injections, on en recense 257.000 en unités de soins longues durées.

Vaccins: l'UE hausse le ton contre AstraZeneca

Bruxelles a haussé le ton lundi contre AstraZeneca, jugeant "inacceptables" les retards de livraison de son vaccin contre le Covid, et réclame désormais "la transparence" sur l'exportation hors de l'UE des doses qui y sont produites.

1768 nouvelles admissions en 24h: les chiffres de santé Publique France ce lundi soir

L'agence Santé Publique France a publié ses derniers chiffres ce lundi soir. Cees dernières 24h, on a recensé 445 morts dues au Covid-19 à l'hôpital et enregistré 4240 nouveaux cas. 3041 personnes sont actuellement en réanimation et on compte 26.924 personnes hospitalisées. On a relevé 1768 nouvelles admissions en 24h.

JO de Tokyo: des conditions "extrêmement difficiles" à prévoir pour les sportifs non vaccinés

Les sportifs participant aux JO de Tokyo dans six mois et qui ne seront pas vaccinés devront composer avec des conditions "extrêmement difficiles", a prévenu lundi Denis Masseglia, le président du comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Denis Masseglia, qui s'est entretenu vendredi en visio-conférence avec le président du CIO Thomas Bach, a évoqué pour les sportifs non-vaccinés "une forme de quarantaine, de quinzaine" une fois sur place au Japon, "où il faudra faire des tests matin et soir".

Les résultats d'une étude sur les variants attendus mercredi

Selon nos informations, l'exécutif attend aussi ce mercredi les résultats d'une étude approfondie sur les variants.

Confinement: pas de prise de parole d'Emmanuel Macron prévue dans les prochains jours

Selon plusieurs sources concordantes à BFMTV, il n’est pas prévu à cette heure ci que le président parle dans les prochains jours pour annoncer le confinement. Il veut garder le sielcne quelques jours encore pour mesurer l’effet du couvre feu national à 18h. Cependant, si les chiffres du Covid-19 explosaient en France dans la semaine, une intervention du président de la République pourrait se décider en quelques heures.

Le directeur scientifique de l'Institut Pasteur fait le point sur les recherches en cours

L'annonce de l'arrêt du développement d'un premier candidat vaccin ne signe pas la fin des tentatives de l'Institut Pasteur. Christophe d'Enfert a ainsi fait le point sur les recherches toujours en cours. "Le premier projet utilise un vecteur viral. C’est un vaccin qui peut être utilisé par voie intranasale. Nous sommes en train de travailler au démarrage d’un essai clinique de phase 1", a-t-il détaillé, ajoutant: "L’autre projet est un vaccin ADN, nous avons des résultats précliniques intéressants et nous réfléchissons à la possibilité d’emmener ce candidat vaccin dans un essai clinique de phase 1".

Le directeur scientifique de l'Institut Pasteur reconnaît une "déception" mais appelle à "rebondir"

Christophe D'Enfert, directeur scientifique de l'Institut Pasteur, est intervenu ce soir sur notre antenne, quelques heures après que l'institution dont il a la charge à annoncer qu'elle renonçait au développement de son principal projet de vaccin en raison d'une efficacité insuffisante.

"On avait la conviction que ce candidat vaccin pouvait marcher. Parce que cette plateforme vaccinale basée sur le vaccin rougeole marche sur d’autres maladies infectieuses. Mais c’est la loi du genre", a-t-il posé.

"C’est une déception. Tout le monde l’a dit comme ça à l’Institut", a-t-il également lancé.

Le vaccin de Moderna efficace contre les variants britannique et sud-africain

Le vaccin de Moderna contre le Covid-19 reste efficace contre les variants britannique et sud-africain du coronavirus, vient d'annoncer la société de biotechnologie américaine dans un communiqué.

Les experts s'attendent à ce que le vaccin "protège contre les variants détectés à cette date", a-t-elle affirmé au terme d'essais. Moderna a toutefois précisé qu'elle allait travailler à développer une dose additionnelle pour accroître encore la protection contre ces variants.

Le laboratoire américain Merck interrompt à son tour le travail sur ses vaccins anti-Covid

Tout juste après l'annonce de l'Institut Pasteur, c'est le laboratoire pharmaceutique américain Merck qui annonce l'interruption de son travail sur deux potentiels vaccins contre le Covid-19, dont celui développé en collaboration avec l'institut Pasteur, estimant qu'ils n'étaient pas plus efficaces que ceux développés par d'autres sociétés.

Le groupe prévoit en revanche de continuer à travailler sur deux traitements contre le nouveau coronavirus, indique un communiqué.

L'institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin, jugé pas assez efficace

Pasteur jette l'éponge. L'institut a annoncé dans un communiqué arrêter son principal projet de vaccin, basé sur le virus du vaccin contre la rougeole, jugé pas assez efficace, selon des résultats intermédiaires d'essais cliniques.

"Dans ces études de première administration chez l’homme, le candidat vaccin a été bien toléré, mais les réponses immunitaires induites se sont avérées inférieures à celles observées chez les personnes guéries d'une infection naturelle ainsi qu’à celles observées avec les vaccins autorisés contre le SARS-CoV-2/Covid-19", écrit Pasteur.

"L’Institut Pasteur poursuivra le développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et maintient sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19", ajoute l'organisme.

Castex affirme que "des décisions seront à prendre cette semaine"

La perspective d'un reconfinement se précise-t-elle? "Des décisions seront à prendre cette semaine", a déclaré Jean Castex en déplacement à l'Agence régionale de Santé Île-de-France. "Tous ces indicateurs sont inquiétants", a estimé le Premier ministre, appelant à "ne pas baisser la garde" et à "amplifier la stratégie".

L'infectiologue Eric Caumes appelle à un confinement court mais strict

Pour la plupart des médecins, l'hypothèse d'un reconfinement semble inéluctable. Mais à quel point faut-il serrer la vis? Invité de RMC ce lundi matin, l'infectiologue Éric Caumes a appelé à des restrictions sévères.

"Il vaut mieux confiner de manière sévère pendant trois semaines qu'avoir un confinement mou pendant des mois", a-t-il plaidé.

Le patron du Medef appelle à "laisser les commerces ouverts" en cas de nouveau confinement

Le patron des patrons appelle à ce qu'un éventuel troisième confinement "ne soit pas un désastre supplémentaire pour l'économie qui est déjà très mal en point". Invité de BFMTV-RMC, Geoffroy Roux de Bézieux a, dans cet hypothèse, appelle à laisser les écoles et "tous les commerces" ouverts.

"On peut imaginer des sytèmes de rendez-vous, peut-être des horaires, trouver un moyen que les gens s'étalent", a-t-il avancé, pour éviter une nouvelle fermeture des magasins dit "non essentiels".

Des heurts avec la police en marge de manifestations anti couvre-feu aux Pays-Bas

Des heurts avec la police et des pillages ont éclaté dimanche dans plusieurs villes des Pays-Bas en marge de manifestations contre le couvre-feu en place depuis samedi pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, selon les médias néerlandais et les autorités locales.

Des incidents ont été signalés notamment à Amsterdam, Eindhoven, La Haye, Breda, Arnhem, Tilbourg, Enschede, Appeldoorn, Venlo et Ruremond.

Les Pays-Bas ont entamé ce samedi leur premier couvre-feu depuis la Seconde Guerre mondiale. Il est interdit de sortir de chez soi entre 21h et 4h30, et ce au moins jusqu'au 9 février. Tout contrevenant encourt une amende de 95 euros.

Joe Biden va rétablir les restrictions d'entrée aux États-Unis

Joe Biden va réimposer ce lundi une interdiction d'entrer aux États-Unis à la plupart des citoyens non américains qui se sont rendus en Grande-Bretagne, au Brésil, en Irlande et dans une grande partie de l'Europe, a déclaré un responsable de la Maison Blanche.

Le nouveau présidnt américain étendra également cette interdiction aux voyageurs qui se sont récemment rendus en Afrique du Sud en raison des informations selon lesquelles de nouveaux variants du coronavirus plus transmissibles apparaissent aux États-Unis, a ajouté le responsable.

Le président du Conseil scientifique juge qu'"il faudra probablement aller vers un confinement"

Jean-François Delfraissy n'a que peu de doutes. Invité de BFMTV ce dimanche, le président du Conseil scientifique qu'il faudra "probablement aller vers un confinement" afin de circonscrire à nouveau l'épidémie de Covid-19.

"Les mesures intermédiaires n'ont pas suffisamment marché pour les variants, mais le confinement en Angleterre et en Irlande montre un début de diminution de la courbe", a commenté Jean-François Delfraissy. "Cet outil très barbare a une activité sur la circulation du virus et du variant."

Un reconfinement inéluctable?

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de coronavirus. "À ce stade, il n'y a pas de décision prise" sur un éventuel reconfinement, a assuré ce dimanche Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement.

Mais selon plusieurs sources au sein de l'exécutif, il y a peu de doutes sur le fait qu'un troisième confinent va être décrété. "Peut-on y échapper?", s'interroge dans un soupir un membre éminent du gouvernement. "Ce sera difficile..."

Voici nos dernières informations sur les scénarios envisagés par le gouvernement.

BFMTV