BFMTV
en direct

Covid-19: pour Olivier Véran, "la deuxième vague est là et elle est violente"

Plus de 4000 malades du Covid-19 sont désormais en réanimation ou soins intensifs, avec une hausse continue du nombre d'admission dans ces services sur 24 heures.

Ce direct est désormais terminé

Pour suivre l'évolution de l'épidémie de coronavirus, les dernières informations officielles, les réactions et les analyses, vous pouvez suivre notre nouveau direct, daté du vendredi 6 novembre.

"On n'a jamais raison de perdre son calme"

"On n'a jamais raison de perdre son calme, même s'il y a des raisons de le perdre", a répondu Olivier Véran, questionné sur son coup de sang à l'Assemblée nationale ce mercredi.

"Je suis venu dans l'hémicycle pour rendre compte de la situation. Il y avait beaucoup de monde dans l'hémicycle. Quand j'ai abordé la question d'un jeune homme de 28 ans en réanimation, un député s'est mis à crié 'il va nous faire pleurer'. Je me suis emporté...", a-t-il admis.

Olivier Véran: "La région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus touchée" par la deuxième vague

"La région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus touchée" par la deuxième vague", a annoncé Olivier Véran. "Sans les mesures mises en place, à la mi-novembre, il y aurait eu deux fois plus de patients atteints du covid-19 en réanimation que la capacité maximale en réanimation de toute la région."

Olivier Véran justifie le recours au confinement

"Si nous n'avions rien fait, il y aurait eu quelque 9000 malades atteints du coronavirus à la mi-novembre dans les réanimations", poursuit Olivier Véran, appelant à respecter le confinement.

"Si nous ne respectons pas suffisamment le confinement, si le virus continue à circuler au même rythme, alors nous connaîtrons un risque fort de saturation au niveau national dès la mi-novelmbre avec plus de 7.000 patients atteints de Covid-19 en réanimation, soit plus de 70% de notre capacité maximale", a-t-il poursuivi. "La deuxième vague serait donc plus haute que la première, et plus longue."

12.000 personnels de santé se sont portés volontaires

12.000 personnels de santé se sont portés volontaires dans les hôpitaux et les EHPAD, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, a salué le ministre, précisant que 7.000 professionnels ont été formés depuis le début de la crise.

"Près de 8000 étudiants en soins infirmiers peuvent "intervenir en renfort comme aides-soignants", a-t-il par ailleurs précisé.

"2% de formes graves"

Il y a "2% de formes particulièrement graves" chez les patients les plus touchés, a rappelé le ministre de la Santé.

Ce dernier a par ailleurs insisté: "les autres maladies ne s'arrêtent pas avec le Covid-19". "2000 à 3000 lits de réanimation sont nécessaires" pour les patients non-covid.

"La déprogrammation des soins ne saurait être totale. La prise en charge de certains patients devra donc être préservée, notamment dans le cadre des cancers, des greffes ou en pédiatrie", a poursuivi le ministre.

"La deuxième vague est là et violente"

"La deuxième vague est là et elle est violente", a poursuivi Olivier Véran, le ministre de la Santé.

58.046 personnes ont reçu un test positif au coronavirus ce mercredi

58.046 personnes ont reçu un test positif au coronavirus ce mercredi, a annoncé Jérôme Salomon, s'alarmant, "ces dernières sont peut-être les hospitalisées de demain."

447 personnes admises en réanimation

447 personnes ont été admises en réanimation ces dernières 24 heures en France, a annoncé Jérôme Salomon, précisant qu'"une personne sur quatre" parmi eux "ne survivra pas".

"La situation épidémiologique est grave", juste Jérôme Salomon

"La situation épidémiologique est grave", a estimé ce jeudi soir Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. "Nous devons freiner tous ensemble la propagation du virus, vite et fort."

L'OMS alerte sur une "explosion" du nombre de cas de Covid-19 en Europe

Le directeur de la branche européenne de l'OMS met en garde auprès de l'AFP sur une "explosion" du nombre de cas de coronavirus en Europe.

L'institution appelle les Etats à des mesures "ciblées et proportionnées" pour contrer la hausse des cas et de la mortalité, mais juge que les écoles doivent rester ouvertes "jusqu'au bout" et n'être fermées qu'en dernier ressort, a déclaré Hans Kluge.

Paris: les livraisons et ventes à emporter de plats interdites de 22h à 6h dès demain

Le préfet de police de Paris Didier Lallement a pris un arrêté applicable à compter de vendredi sur l’ensemble du territoire de la ville de Paris, interdisant à partir de 22 heures et jusqu’à 6 heures le lendemain les activités de livraison et vente à emporter de tous les produits préparés par les restaurants et débits de boissons et les établissements flottants (péniches). Ce qui de fait impose la fermeture de ces établissements entre 22h et 6h.

La vente de boissons alcooliques et leur consommation sur la voie publique sont également interdites entre ces heures.

La France, l'Italie et l'Espagne, pays les plus touchés par la récession en 2020 dans la zone euro

L'Espagne (-12,4% du PIB), l'Italie (-9,9% du PIB) et la France (-9,4% du PIB) seront les pays les plus touchés par la récession en 2020 dans la zone euro, selon les dernières prévisions économiques de la Commission européenne.

La Chine bloque les arrivées de Belgique, Royaume-Uni et Philippines

Pékin a décidé de bloquer l'arrivée des voyageurs étrangers en provenance du Royaume-Uni, de Belgique et des Philippines tout en annonçant le renforcement des conditions d'accès à son territoire pour plusieurs autres pays. Des mesures prises pour éviter tout risque de reprise de l'épidémie de coronavirus que les autorités chinoises affirment avoir endigué.

La Grèce va se reconfiner pour trois semaines

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé que le pays va se reconfiner à partir de samedi et pour trois semaines.

"C'était une décision difficile" mais "les mesures doivent être prises pour trois semaines pour vaincre la deuxième vague" du coronavirus, a indiqué le Premier ministre.

À partir de samedi les Grecs ne pourront désormais plus sortir de chez eux qu'après y avoir été autorisés via SMS sur téléphone portable.

Plus de 2 millions de tests réalisés la semaine dernière

Un nouveau cap a été franchi: le service des statistiques du ministère de la Santé indique ce matin que plus de 2 millions de tests PCR ont été réalisés la semaine dernière. Ce dépistage accru s'accompagne cependant d'un rallongement des délais de validation des résultats.

Conférence de presse d'Olivier Véran à 18h

Le ministre de la Santé tiendra ce jeudi à 18 heures sa conférence de presse hebdomadaire pour faire le point sur la situation sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus. Sa prise de parole sera à suivre en direct sur BFMTV.

Paris: Anne Hidalgo annonce la fermeture à 22h de certains débits de boissons et de commerces de vente à emporter

Anne Hidalgo évoque "de nouvelles restrictions sur Paris et la petite couronne" pour tenter d'endiguer l'épidémie de Covid-19. Invité de BFMTV-RMC, la maire de Paris a annoncé la fermeture à 22h de certains débits de boissons et commerces qui pratiquent la vente à emporter, à proximité desquels ont été constatés des "attroupements".

Elle n'a pas précisé les lieux concernés, renvoyant à la publication d'un arrêté du préfet de police dans les heures à venir.

Sept Français sur 10 s'attendent à une crise économique "majeure et durable" avec la deuxième vague

Sept Français sur 10 estiment que la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 va provoquer une crise économique "durable", et la confiance en l'avenir s'est effondrée pour égaler son pire niveau historique, daté de décembre 2014, selon un sondage Odoxa pour BFM Business et Challenges.

Seuls 13% des Français se disent confiants en l'avenir de la situation économique du pays, contre 32% deux mois plus tôt.

"Jamais le moral économique des Français n'était tombé aussi bas que ce qu'il est aujourd'hui. Y compris lors de la faillite de Lehmann Brothers, nous n'avions pas de tels niveaux de pessimisme", analyse Gaël Sliman, président d'Odoxa.

Nouveau record aux États-Unis, avec près de 100.000 cas détectés en 24 heures

Près de 100.000 infections au Covid-19 ont été détectées ce mercredi aux États-Unis en 24 heures, un nouveau record au lendemain de l'élection présidentielle, selon le comptage de l'université américaine Johns Hopkins qui fait référence.

Le pays est de loin le plus endeuillé par la pandémie, qui a eu des répercussions sur le scrutin qui a opposé Joe Biden à Donald Trump mardi et ses résultats.

Un nouveau cap franchi en réanimation

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'épidémie de coronavirus. La deuxième vague a franchi un nouveau cap en France ce mercredi, avec plus de 4000 malades du Covid-19 désormais en réanimation ou soins intensifs et une hausse continue du nombre d'admission dans ces services sur 24 heures.

Le nombre de nouvelles admissions dans les services de réanimation, soins intensifs et continus depuis mardi a aussi franchi un cap, à 540. Ce chiffre est de l'ordre de ceux enregistrés au plus fort de la première vague de l'épidémie de coronavirus, fin mars et début avril.

BFMTV