BFMTV

Covid: Attal appelle les Français à "ne pas se mettre dans l'optique" d'un reconfinement en janvier

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 28 octobre 2020 à Paris

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 28 octobre 2020 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Le porte-parole du gouvernement a estimé sur RTL que le scénario d'un troisième confinement pouvait être évité, à condition de "faire attention" dans les prochaines semaines.

Pas question pour l'heure de serrer la vis, en tout cas pas avant les fêtes. Mais après? Invité ce lundi matin de RTL, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a appelé les Français à "ne pas se mettre dans l'optique d'avoir un reconfinement en janvier, sinon cela veut dire qu'il ne sert à rien de faire des efforts".

"Si nous faisons attention pour nous, pour nos proches dans les prochaines semaines, nous pouvons éviter un reconfinement", a-t-il affirmé, tout en expliquant n'exclure aucun scénario pour les semaines à venir.

Pas de changement de stratégie

La France apparaît ainsi à contre-courant. Car en Europe, de nombreux pays ont renforcé les restrictions anti-Covid à l'approche de Noël, à l'instar du Royaume-Uni, où une nouvelle souche du coronavirus a été détectée et où une partie de la population est désormais reconfinée.

Il y a "des voisins qui prennent des mesures très difficiles", "qui sont des mesures que nous avons pris nous-mêmes il y a plusieurs mois", a commenté Gabriel Attal. "Ces mesures nous ont permis d'avoir une baisse extrêmement rapide de la circulation du virus", a-t-il commenté.

"On est aujourd'hui sur un plateau haut", a-t-il concédé, mais selon lui, "les Français font beaucoup d'efforts" et "nous pouvons continuer à avancer avec les règles qui ont été fixées au 15 décembre", à savoir notamment un couvre-feu. "Nous pouvons avancer avec cette stratégie."
dossier :

Reconfinement

Mathieu Dehlinger
Mathieu Dehlinger Rédacteur en chef adjoint BFMTV