BFMTV

Covid-19: le variant britannique représente désormais 36% des cas positifs en France

Durant sa conférence de presse, Olivier Véran a rapporté ce jeudi que dans la ville de Dunkerque, le taux du variant détecté en Grande-Bretagne était de 72%.

La détection des variants du Covid-19, à mesure qu'ils se multiplient, est devenue l'un des aspects fondamentaux du dépistage auquel procèdent les Français. Lors de sa conférence de presse de ce jeudi, Olivier Véran y a fait allusion en faisant un point sur la circulation de ces variants sur notre territoire.

D'après le ministre des Solidarités et de la Santé, "36% des cas positifs criblés correspondent à des variants dits britanniques et (...) 5% correspondent à des variants dits brésiliens ou sud-africains" actuellement en France.

Incidence "stabilisée" en Moselle

"C'est (...) grâce à cette mesure fine et quotidienne que nous avons pu, la semaine dernière, (...) identifier la hausse des variants sud-africains en Moselle", a-t-il ajouté, assurant que l'incidence des variants dans ce département "est stabilisée, voire en légère baisse".

Il y a certaines zones où le variant détecté en Grande-Bretagne a quasiment remplacé la souche initiale du Covid-19. C'est le cas par exemple à Dunkerque où, a déclaré Olivier Véran, "le taux de variant britannique est à 72% et où l'incidence, en hausse régulière, dépasse les 600 cas pour 100.000 habitants par semaine".

"Je pense aussi à Mayotte, (...) le variant sud-africain y pèse pour 69% des cas, la pression sanitaire y est très élevée", a-t-il ajouté.
Jules Pecnard Journaliste BFMTV