BFMTV

Covid-19: à Dunkerque, le variant britannique représente désormais 72 % des cas

En conférence de presse ce jeudi, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a fait le point sur la progression du virus mutant dans l'agglomération dunkerquoise, où une campagne de dépistage a débuté.

Le poids des variants grandit en France. C'est le constat dressé par Olivier Véran, ministre de la Santé, ce jeudi soir en conférence de presse. À Dunkerque, "le taux de variants britanniques est de 72 %", a-t-il annoncé, "et l’incidence, en hausse régulière, dépasse les 600 cas pour 100.000 habitants par semaine".

Des chiffres qui illustrent la flambée épidémique en cours dans le Dunkerquois et les Hauts de Flandre, où les taux sont bien supérieurs à la moyenne nationale. En France, "36% des cas positifs criblés correspondent à des variants britanniques et 5% à des variants brésiliens ou sud-africains", a-t-il précisé.

Pour freiner la diffusion du variant britannique dans l'agglomération dunkerquoise, les autorités de santé ont déclenché ce jeudi une campagne de dépistage. Au cours de la journée, 240 tests antigéniques ont été effectués à Dunkerque, 445 tests PCR à Bergues et 185 tests PCR à Cappelle-Brouck.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions