BFMTV

Covid-19: le vaccinodrome du Stade de France ouvre ses portes ce mardi

Ce vaccinodrome doit permettre de réaliser 10.000 injections par semaine dans le cadre de la vaccination contre le Covid-19. Un rythme qui devrait ensuite s'intensifier.

Le vaccinodrome du Stade de France, en Seine-Saint-Denis ouvrira ce mardi. Plus grand centre de vaccination du pays, il doit permettre de vacciner jusqu'à 10.000 personnes par semaine contre le Covid-19.

• 6700 rendez-vous enregistrés pour la première semaine

Comme dans les autres vaccinodromes installés un peu partout sur le territoire, les personnes qui peuvent se faire vacciner au Stade de France sont celles qui sont éligibles à la vaccination en ce moment: les personnes de plus de 70 ans, les professionnels de santé, les personnes de 50 à 54 ans souffrant d'une ou plusieurs comorbidités, les personnes de 18 à 74 ans présentant un très haut risque de développer une forme grave du Covid-19.

Par ailleurs, sur les 10.000 rendez-vous disponibles chaque semaine, 5.000 sont réservés aux habitants de Seine-Saint-Denis. Les 5.000 restants sont accessibles aux habitants des autres départements d'Ile-de-France.

Ce lundi, 6700 rendez-vous ont été enregistrés pour la première semaine.

• 50 personnes recrutées pour répondre aux appels

Pour venir se faire vacciner, il est nécessaire d'avoir pris un rendez-vous via une plateforme en ligne comme Doctolib. Pour les habitants de Seine-Saint-Denis, un numéro dédié a par ailleurs été mis en place: 01 43 93 78 77. Cinquante personnes, principalement des étudiants et de jeune demandeurs d'emploi, ont été recrutées pour répondre aux appels.

• Le centre ouvert "six jours sur sept"

Les patients arriveront par la porte E du stade, explique Le Parisien. La majorité des vaccinations auront lieu au sous-sol où 15 boxes ont été installés dans un lieu d'habitude dédié à des séminaires d'entreprises. Chaque personne sera accueillie pour une consultation prévaccinale, puis la vaccination et devra ensuite patienter 15 minutes en observation.

Pour vacciner, des médecins de la Croix-Rouge, des infirmières et médecins libéraux ou encore des pompiers de Paris travailleront de concert.

Le centre sera ouvert "six jours sur sept, du lundi au samedi, de 09H00 à 20H00 ou 21H00. Si ce doit être sept jours sur sept et 24 heures sur 24, ce sera sept jours sur sept et 24 heures sur 24 (...) Nous sommes prêts à intensifier", a assuré la directrice du Stade de France.

• Des vaccins Pfizer et Moderna

Ce mardi, seuls des vaccins Pfizer et Moderna seront proposés. Mercredi matin, l'ARS a affirmé disposer de suffisamment de doses pour maintenir ce rythme de 10.000 vaccinations par semaine "au moins en avril et en mai". L'objectif sera ensuite d'intensifier le rythme en doublant voire triplant le nombre d'injections.

Au total, ce vaccinodrome devrait resté ouvert "a minima" pendant six mois.

• Les compétitions sportives maintenues

L'installation du centre de vaccination ne devrait pas affecter la programmation des compétitions sportives au Stade de France, notamment la finale de la Coupe de France de football, le 19 mai, et la finale du Top 14 de rugby, le 25 juin.

Cyrielle Cabot avec AFP