BFMTV

Covid-19: l'obligation du port du masque allégée sur le littoral dans les Pyrénées-Atlantiques

Port du masque "aléatoire" à proximité du Rocher de La Vierge à Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques, le 27 juillet 2021

Port du masque "aléatoire" à proximité du Rocher de La Vierge à Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques, le 27 juillet 2021 - GAIZKA IROZ © 2019 AFP

L'usage du port du masque reste toutefois obligatoire dans le département dans tous les lieux accueillant du public et sites soumis au pass sanitaire.

Les Pyrénées-Atlantiques, l'un des départements très touristiques du Grand ouest, a levé l'obligation du port du masque dans les rues de communes du littoral basque tout en maintenant son usage dans tous les lieux accueillant du public et sites soumis au pass sanitaire, a annoncé jeudi la préfecture.

"Le préfet lève l'obligation du port du masque dans les communes du littoral mais prolonge son usage dans les ERP (établissements recevant du public) et les manifestations sur la voie publique", sur l'ensemble du département, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Un taux d'incidence inférieur en dessous de 80

Durant l'été, face à la reprise de l'épidémie de Covid-19, la préfecture avait rendu le masque obligatoire sur la voie publique dans des zones touristiques de la côte basque comme à Bayonne, Biarritz et Saint-Jean-de-Luz.

Ces mesures ciblées sur le littoral ont pu être levées en raison de la baisse observée du taux d'incidence "depuis plusieurs jours" dans le département où il s'établissait jeudi à 79,2 cas pour 100.000 habitants, explique la préfecture.

Un nouvel allègement possible

Si le masque restera obligatoire jusqu'au 30 septembre et pour toutes les personnes de plus de 11 ans sur les marchés, dans les manifestations sur la voie publique, les files d'attentes, dans tout le département, la préfecture a aussi précisé les conditions d'une "levée progressive des mesures de freinage".

"L'obligation du port du masque dans les zones soumises au pass sanitaire sera levée lorsque le taux d'incidence dans le département passera durablement en dessous de 50 cas pour 100 000 habitants", a-t-elle annoncé.

Face à l'accalmie de l'épidémie de Covid, le président Emmanuel Macron a laissé entrevoir la promesse d'un relâchement des restrictions, à commencer par l'application du pass sanitaire, exigé dans de nombreux lieux comme les restaurants et cinémas.

H.G. avec AFP