BFMTV

Covid-19: à Nice, un médecin alerte sur la hausse des hospitalisations de nourrissons

"Lors de la première vague, ici aux urgences c'était vide", explique à BFMTV Philippe Babe, chef du service adjoint des urgences pédiatriques de l'hôpital Lenval.

"Depuis la semaine dernière, on en est à dix bébés de moins de douze semaines hospitalisés", déclare dans une interview à Nice Matin jeudi, Philippe Babe, chef du service adjoint des urgences pédiatriques de l'hôpital Lenval de Nice (Alpes-Maritimes). Le médecin alerte sur le risque que plus d'enfants en très bas âge soient touchés par le Covid-19, avec une nouvelle vague épidémique qui atteint une couche plus jeune de la population.

"Lors de la première vague, ici aux urgences c'était vide, on n'avait pas de passage d'enfants du tout, quasiment pas d'enfants Covid. Là depuis juillet ça a explosé", explique-t-il à BFMTV.

Un nourrisson avec de la fièvre, "on est obligé de les garder"

Bien souvent, ces nourrissons sont admis avec des symptômes fébriles, comme une simple fièvre, et en moyenne l'enfant reste 5 jours à l'hôpital, isolé avec un parent. Tous les nouveau-nés hospitalisés ont un point commun: la mère et le père, parfois les deux, sont positifs au Covid-19, et sont pour la plupart non-vaccinés.

Si les nourrissons sont hospitalisés, ce n'est pas qu'ils sont forcément dans un état grave, mais avec de la fièvre, "lorsqu'il s'agit d'un petit bébé qui a sept ou quinze jours de vie, on est obligé de les garder", déclare le médecin au quotidien, assurant qu'en général "l'évolution est bonne mais ce sont tout de même des contraintes importantes pour un nouveau-né".

Lui appelle les parents, et futurs parents, à se faire vacciner. "Aux États-Unis on a vu que dans les régions où les adultes sont bien vaccinés, on n'a pas cette inflation de cas chez les enfants", déclare sur BFMTV la Dr Edwige Antier, pédiatre.

Pour éviter de contaminer les plus jeunes, il est conseillé aux parents d'éviter les sorties les premières semaines de l'enfant et de renforcer les mesures barrières au sein des foyers.

"De rares cas de formes graves ont été observés chez les nouveau-nés"

En France, le virus circule chez des personnes plus jeunes que lors des premières vagues, car "la proportion de personnes non vaccinées est beaucoup plus importante chez les sujets jeunes, dans la tranche inférieure à 35 ans, donc il est tout à fait logique de voir arriver ces jeunes en réanimation", ou à l'hôpital, explique sur BFMTV ce vendredi Djillali Annane, chef du service de réanimation de l'hopital Raymond Poincaré de Garches.

Confronté à une hausse des vaccinations, Israël a de son côté imposé le pass sanitaire aux enfants dès l'âge de trois ans.

"Votre bébé n’a pas besoin d’être testé, sauf s’il avait lui-même des symptômes", écrit la Haute Autorité de Santé, ajoutant que "les connaissances actuelles sont rassurantes: seulement 10 % des enfants dont la mère est malade ont eux-mêmes le virus et de rares cas de formes graves ont été observés chez les nouveau-nés".

Actuellement, selon Santé Publique France, 46 enfants âgés de 0 à 9 ans sont hospitalisés pour des cas de Covid-19 en France, cinq en réanimation.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV