BFMTV

Coronavirus: vers un renforcement des contrôles sanitaires dans les aéroports?

Des bornes d'enregistrement d'Air France à l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle, le 12 mai 2020

Des bornes d'enregistrement d'Air France à l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle, le 12 mai 2020 - ERIC PIERMONT © 2019 AFP

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a été interrogé sur ce point mercredi, invité du 20 heures de France 2.

Alors que l'épidémie de coronavirus enregistre un rebond dans certaines zones françaises, des mesures sanitaires supplémentaires ont été prises, telles que l'obligation de porter un masque dans les espaces publics clos, en vigueur depuis lundi.

Invité du journal télévisé de France 2 mercredi soir, Olivier Véran a été interrogé sur l'efficacité des mesures sanitaires mises en place dans les aéroports, qui recommencent progressivement à retrouver leur activité depuis le début du déconfinement amorcé le 11 mai.

"La question est légitime, elle fera l'objet d'un nouveau conseil de défense ce vendredi pour éventuellement prendre des mesures supplémentaires", a indiqué le ministre des Solidarités et de la Santé.

Passe d'armes au Sénat

Plus tôt dans la journée, lors de la séance hebdomadaire de questions d'actualité au gouvernement au Sénat, Olivier Véran avait déjà été interpellé sur ce point par la sénatrice centriste du Rhône Michèle Vullien. L'élue avait tancé le ministre au sujet "de la déficience des contrôles sanitaires dans les aéroports", rapporte Public Sénat.

Olivier Véran a rejeté la faute sur la Chambre haute en répliquant que le Sénat avait, le 2 juillet, refusé d'approuver le projet de loi de sortie de l'état d'urgence sanitaire, et évoquant des initiatives qui n'ont pas rencontré "un franc succès" et dont l'objet était de "ne pas totalement nous désarmer bien que nous sommes sortis de l'état d'urgence sanitaire pour mettre en place encore un certain nombre de mesures de protection des personnes en France".

Inquiétude de médecins vis-à-vis des aéroports

La semaine passée, des médecins, Éric Caumes et Philippe Juvin, avaient déploré des contrôles insuffisants aux aéroports.

"Il y a des clusters qui se développent à partir de personnes qui reviennent de voyages et qui n'ont pas été mises en quarantaine", avait pointé Éric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière sur BFMTV, estimant pourtant qu'il s'agissait de la "seule mesure efficace".

Le Pr Philippe Juvin, chef des urgences de l'Hôpital Pompidou, s'était également dit "surpris" car "tous les jours des avions atterrissent sur le territoire national, certains venant de pays où l'épidémie est très active, et on demande aux gens, tenez-vous bien, de remplir une attestation sur l'honneur dans laquelle ils disent qu'ils n'ont pas de symptômes!"

Le 10 juillet, Olivier Véran avait annoncé sur notre antenne que des tests salivaires allaient être mis en place pour les voyageurs en provenance de pays à risque à l'aéroport de Roissy.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV