BFMTV

Coronavirus: "Pas de formes graves chez les moins de 20 ans", selon un virologue

Un enfant à Stamford, aux Etats-Unis, le 17 mars 2020.

Un enfant à Stamford, aux Etats-Unis, le 17 mars 2020. - JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les enfants restent peu touchés par le coronavirus et, quand ils sont atteints, ils contractent des formes légères, très rarement suivies de complications. Mais ils restent des sources de contagion très fortes.

Alors que la pandémie de coronavirus a contaminé plus de 300.000 personnes à travers le monde, les enfants semblent passer entre les mailles du filet. "Ils restent très rarement infectés", affirme ce dimanche sur notre antenne Bruno Lina, virologue et membre du conseil scientifique autour d'Emmanuel Macron. 

Une assertion qui va dans le sens d'une vaste analyse publiée le 24 février par des chercheurs chinois dans la revue médicale américaine Jama. Selon cette étude, les moins de 19 ans représentent moins de 2% des cas de coronavirus confirmés et aucun décès n'est à déplorer parmi les enfants de moins de 10 ans. 

"Source d'infection"

"On n’observe absolument pas de formes graves chez les enfants, et plus généralement chez les moins de 20 ans. Les complications n’arrivent qu’au-delà de 20 ans et augmentent progressivement avec l’âge", précise le virologue. 

Même si les enfants semblent moins touchés pas le virus, "on en diagnostique, et quand ils sont infectés ils ont des doses de virus extrêmement élevées. Les jeunes sont donc des disséminateur très importants", souligne Bruno Lina. Et d'insister: "Ce n'est pas parce que c'est un enfant que ce n'est pas une source d'infection."

Ambre Lepoivre