BFMTV

Coronavirus: le Samu du Rhône en surchauffe

Véhicule du Samu (illustration)

Véhicule du Samu (illustration) - Loic Venance - AFP

L'activité du centre 15 du département a explosé ces derniers jours et l'a obligé à multiplier les heures supplémentaires et à renforcer ses effectifs

La situation se tend chaque jour un peu plus tendue au centre 15 du Rhône. Le week-end dernier, l'activité y a bondi de plus de 120 % par rapport à la même période l'an passé. Et de plus de 160 % ce mercredi. Ce jour-là, 2 500 appels ont été décrochés avant de faire l’objet d’un dossier de régulation, ont indiqué les Hospices civils de Lyon jeudi lors d’un point presse. Pour faire face à l'afflux de demandes, le Samu a dû à nouveau renforcer ses effectifs. Et a pu compter sur "le dévouement de tout le monde".

Au centre 15 du Rhône, "les personnels du service ont supprimé leurs congés et font des heures supplémentaires", alors que des médecins d’autres services ainsi que des retraités des Hospices civils de Lyon sont venus apporter leur pierre à l'édifice, souligne le Professeur Pierre-Yves Gueugniaud, responsable du Samu.

Un appel sur trois concerne une personne ne présentant aucun symptôme

Comme le week-end dernier, le nombre d’assistants de régulation médicale (ARM) devrait grimper à 13, soit deux fois plus que d’habitude. Le nombre de médecins devrait quant à lui être porté à 18, le triple de d’habitude.

Plus de 80 % des appels sont en lien avec l’épidémie de Covid-19. Cependant, un appel sur trois est émis par des personnes ne présentant aucun symptôme. Il s'agit bien souvent d'une demande de renseignements, pour laquelle il aurait fallu composer le numéro vert (0 800 130 000).

Le Professeur Gueugniaud appelle la population à n’appeler le "15" qu’en cas de symptômes graves. "Le 15 est avant tout fait pour traiter les urgences vitales", souligne-t-il. Il n'est utile d'appeler le "15" que si, parmi les symptômes grippaux ressentis, on présente une gêne respiratoire, que l’on est essoufflé ou que son état s’aggrave".

Florian Bouhot avec Olivier Jouglard