BFMTV

Coronavirus: la deuxième vague "sera plus dure et meurtrière que la première", prévient Macron

"Nous sommes submergés par l'accélération" de l'épidémie, a également ajouté le président de la République lors de son allocution.

En préambule de son intervention de ce mercredi soir, Emmanuel Macron a estimé que la deuxième vague de Covid-19, à laquelle la France est confrontée, "sera sans doute plus dure et meurtrière que la première."

De fait, il a détaillé que "9.000 patients seront en réanimation mi-novembre."

"Nous sommes submergés par l'accélération" de l'épidémie, a-t-il également ajouté, soulignant que "l'ensemble des régions ont atteint le seuil d'alerte."

"Les efforts consentis ont été utiles, mais cela ne suffit plus. A cette heure, le virus circule en France à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n'avaient pas prévues. [...] Il faut reconnaître que comme tous nos voisins, nous sommes surpris par l'évolution du virus."
dossier :

Reconfinement

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV