BFMTV

Coronavirus: la Belgique déconseille certaines zones françaises à ses ressortissants

Des voyageurs à l'aéroport de Zaventem, en Belgique, le 15 juin 2020.

Des voyageurs à l'aéroport de Zaventem, en Belgique, le 15 juin 2020. - BRUNO FAHY / BELGA / AFP

Le royaume a classé certaines zones hexagonales en orange, comme l'Île-de-France et les Pays de la Loire.

Confrontée à une recrudescence "préoccupante" des cas de contamination au coronavirus, la Belgique a pris de nouvelles mesures restrictives pour tenter d'enrayer la propagation du virus.

Parmi ces mesures, le royaume porte une attention particulière à la situation sanitaire au sein des pays voisins, et notamment la France, afin d'éviter les cas importés. Ainsi, rapporte la RTBF, le ministère des Affaires étrangères a décidé de placer plusieurs zones de l'Hexagone en orange, comme les régions Île-de-France et des Pays de la Loire.

Si des ressortissants belges se rendent malgré tout dans ces régions françaises, il sera "fortement recommandé" de se soumettre à un test de dépistage et d'observer une période de quarantaine, indique le média public.

Couvre-feu à Anvers, rassemblements privés restreints

Outre cette classification, d'autres mesures ont été prises, localement ou au niveau national. Un couvre-feu a été instauré dans la province d'Anvers, et dans le pays entier, les rassemblements privés sont désormais drastiquement restreints à 10 personnes maximum, le télétravail est "fortement recommandé" et les Belges doivent faire leurs courses seuls et limiter leur durée à 30 minutes.

Le pays dénombrait lundi 66.026 cas de coronavirus depuis le début de la pandémie, et 9821 décès. Il s'agit d'un des États qui compte le plus grand nombre de morts du Covid-19 rapporté à sa population, avec 58 décès relevés pour 100.000 habitants.

Clarisse Martin avec AFP