BFMTV
Santé

"Ça n'a eu aucun impact": Christiane, sous respirateur, a déjà connu des coupures d'électricité

Cette sexagénaire, membre de l'association Santé Respiratoire France, a plusieurs solutions à sa disposition en cas de coupures de courant cet hiver.

Pas d'inquiétude pour Christiane. Alors que des coupures de courant pourraient survenir les prochains mois et que les patients à haut risque vital ne sont pas considérés comme prioritaires par Enedis, cette sexagénaire qui souffre d'insuffisance respiratoire ne s'affole pas.

Pourtant, son appareil respiratoire, qui l'accompagne depuis six ans, ne fonctionne que s'il est branché sur secteur: en cas de coupures, impossible de l'utiliser. Mais pas de panique, Christiane a plusieurs plans B.

Plusieurs plans de secours prévus

"J'ai deux solutions de secours. La première, c'est mon concentrateur nomade: c'est celui que j'emmène avec moi quand je sors, car à l'effort j'ai besoin d'oxygène en permanence. Il contient une batterie qui a quatre heures d'autonomie", explique celle qui est aussi membre de l'association Santé Respiratoire France.

Christiane dispose également d'une bombe à oxygène, avec douze heures d'autonomie. Si ses appareils de secours sont bien rechargés, le risque de manquer d'oxygène est donc limité pour Christiane, d'autant que les coupures seront limitées dans le temps et annoncées suffisamment en amont pour s'organiser.

Surtout, cette situation est loin d'être inédite pour la sexagénaire, qui confie avoir déjà connu des coupures d'électricités lors de fortes intempéries.

"Ça n'a eu absolument aucun impact sur la gestion de mon oxygène et sur ma santé", assure-t-elle.

Enedis en lien avec les ARS

Toutefois, plusieurs patients et leurs familles se sont inquiétés ces derniers jours de futures potentielles coupures. Enedis a prévu un protocole pour les 4000 patients à haut risque vital en France. Le distributeur collabore avec les Agences régionales de santé qui lui donnent la liste des patients nécessitant un plan d'organisation assurant leur sécurité en cas de coupure, prévisible ou non.

Mais la responsabilité incombe aux malades. "Pour être identifié par Enedis en tant que client prioritaire et disposer de mesures d’accompagnement spécifiques, vous devez préalablement vous faire connaître auprès de la DDASS ou de l’ARS", peut-on lire sur le site du distributeur.

Ariel Guez avec Alexis Pluyette